Eole : une pendulette pour redorer le blason des lycées professionnels

Publié le 21/06/2018 - 17:55
Mis à jour le 22/06/2018 - 11:14

Ce mercredi 20 juin 2018, le rectorat de Besançon a accueilli les professeurs et formateurs à l'origine du projet "Eole". Leur idée ? Faire construire une "pendulette" aux élèves de filières professionnelles pour mettre en avant leur formation. 350 lycéens de toute l'Académie ont ainsi mis la main à la pâte pour présenter un produit, bientôt en vente au public... 

PUBLICITÉ

« Eole », c’est une petite pendulette haute d’une quarantaine de centimètres. Son design original affiche l’heure de façon « vagabonde » : les minutes sont indiquées sur l’arche supérieure, et les heures sur les trois disques : toutes les 60 minutes, la rotation des disques entraîne l’affichage de l’heure suivante.

Ce qui fait sa spécificité, outre son apparence peu commune ? Ce petit bijou de microtechnique a été fabriqué par les élèves des filières professionnelles de l’académie de Besançon, de A à Z, durant l’année.

Partage des tâches

Les 14 lycées de la région impliqués dans le projet se sont partagé les étapes de production : Besançon et Morteau étaient chargés de l’assemblage, quand les élèves du lycée Montciel à Lons-le-Saunier s’occupaient du budget. A Mouchard, on tournait les socles et à Morez, les lycéens découpaient au laser les pièces. Et les exemples se multiplient, les élèves se spécialisant en fonction de leur domaine de compétences.

150 pendulettes par an, plusieurs mises en vente

« Le principe de base était de mettre en valeur la filière professionnelle » explique M. Wilczak, professeur de construction à Morteau et co-pilote du projet, « en présentant un produit original et de qualité au public,  réalisé par les élèves eux-mêmes ». 150 pendulettes, fruits de quatre ans de prototypages, devraient ainsi être construites chaque année. Plusieurs seront vendues durant les 24h du temps au musée du temps.

Faire travailler les élèves sur du concret

Et si l’intérêt est de se faire reconnaître du public, il est aussi pédagogique pour les élèves. « Au cours de l’année, ils travaillent sur des projets « poubelles », c’est-à-dire que leurs productions ne seront pas utilisées hors du lycée. Là, ils construisent quelque chose qui a une vraie utilité et qui est présentée et vendue à des gens extérieurs ».

Cet exercice leur permettrait ainsi de « s’impliquer d’avantage sur le projet tout en se responsabilisant : ils doivent suivre de réelles contraintes et les erreurs ont un vrai impact » conclut le professeur.

Jean-François Chanet : « s’orienter vers les filières pro par choix, pas par dépit »

Cette initiative a été saluée par le recteur de l’Académie de Besançon, Jean-François Chanet, qui n’exclue pas d’élargir ce projet aux collégiens. Venu exprimer sa « fierté » devant le travail accompli, il rappelle que ce type de travail manuel, « souvent présenté comme destiné à ceux qui ratent, mobilise toutes les ressources de l’intelligence » ; et qu’un tel projet « donnera envie aux collégiens de s’orienter vers des filières professionnelles, non pas par dépit mais par choix. »

Infos +

Les établissements impliqués dans le projet :

  • Lycée Edouard Belin (Vesoul),
  • Lycée Victor Bérard (Morez),
  • Lycée Denis Diderot (Bavilliers)
  • Lycée Raoul Follereau (Belfort),
  • Lycée Luxembourg (Vesoul),
  • Lycée Nelson Mandela (Audincourt),
  • Lycée Pierre Vernotte (Moirans-en-Montagne),
  • Lycée P-E Victor (Champagnole),
  • Lycée du Bois (Mouchard),
  • Lycée Henri Fertet (Gray),
  • Lycée Edgar Faure (Morteau),
  • Lycée Jules-Haag (Besançon),
  • Lycée Montciel (Lons-le-Saunier),
  • Lycée Les Huisselets (Montbéliard),
  • CFA de FC (Besançon). 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Jean-Marc Mormeck à l’Université de Franche-Comté pour parler « Culture, Sport et Éducation »

À l'occasion de la seconde édition de Culture, Sport et Éducation à l'Université de Franche-Comté, l'ancien champion de boxe et actuel délégué ministériel à l'égalité des chances des Français d'outre-mer et parrain de l'événement Jean-Marc Mormeck était à Besançon jeudi 11 avril 2019. Près de 400 lycéens de l'Académie étaient réunis autour de 12 ateliers thématiques…

La future métamorphose du campus de la Bouloie à Besançon

Synergie campus • Réuni ce lundi 8 avril 2019, le comité de pilotage de la rénovation du campus de la Bouloie a acté les grands axes du projet, synonyme du top départ de la transformation du site avec les premières réalisations : un nouveau site pour l’école d’ingénieurs en biomédical (ISIFC), le nouveau campus AREA Sport, le Jardin des Sciences ainsi que des nouveaux espaces de vie et de circulation. Des projets visibles dès 2021.

Ecole de la confiance : « Un certain nombre d’inexactitudes grossières ont été véhiculées » selon F. Charvier

La députée exprime son mécontentement dans un communiqué de presse ce jeudi 4 avril 2019 concernant un "certain nombre d’inexactitudes grossières" véhiculées sur les réseaux sociaux ainsi que dans "dans certains médias d’opinion, aux abords des établissements scolaires, voire même dans les carnets de correspondance des élèves". Ce matin, 250 personnes étaient mobilisées dans les rues de Besançon contre le projet de loi.

Éducation : nouvelle mobilisation jeudi contre les réformes Blanquer

Opposés aux réformes du ministre de l'Éducation, des syndicats enseignants entendent battre le fer tant qu'il est chaud: après des manifestations samedi, ils appellent à une nouvelle journée de mobilisation ce  jeudi 4 avril 2019. À Besançon , une manifestation est prévue place Granvelle à partir de 10h30. Dans le Doubs plusieurs écoles annoncent 100% de grévistes...

Réplique en vidéos du collectif interlycée : le droit de réponse du rectorat

Réponse à la réponse... • Il s'agit du droit de réponse aux réponses du collectif interlycées. Suite aux vidéos de Jean-François Chanet expliquant la réforme du lycée, les membres du collectif interlycée ont décidé durant la semaine du 25 au 25 mars 2019 d'apporter en vidéos leurs visions de la réforme . Le rectorat tient à apporter de nouveaux éléments... 

Contre le projet de loi Blanquer, une manifestation et un pique-nique samedi 30 mars à Besançon

Plusieurs syndicats CGT éduc'action, FO, FU, SGEN/CFDT, SUD éduc et UNSA éducation appelle à manifester samedi 30 mars 2019 à 13h30 devant le rectorat de Besançon contre le projet de loi Blanquer, mais aussi contre la réforme du lycée. Un pique-nique organisé par les syndicats d'enseignants du premier et second degré est également prévu à Granvelle à partir de midi.

Agression d’un proviseur adjoint au lycée Pergaud de Besançon : les réactions des élus

Dans la matinée de jeudi 28 mars 2019, un élève de seconde du lycée Pergaud à Besançon a agressé un proviseur adjoint de l'établissement. Une enquête est ouverte. Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté (dont l'une des compétences est la gestion des lycées), Jean-François Chanet, recteur de l'académie de Besançon et Jean-Marie Renault, inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’éducation nationale du Doubs réagissent vendredi 29 mars.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 8.61
couvert
le 22/04 à 3h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1010.602 hPa
Humidité
78 %

Sondage