Explosion dans un immeuble du centre de Dijon : une dizaine de blessés dont deux graves

Publié le 16/09/2016 - 14:20
Mis à jour le 07/10/2016 - 08:34

Une violente explosion s'est produite vendredi 16 septembre 2016 matin dans un immeuble ancien du centre-ville de Dijon, faisant une dizaine de blessés, dont deux en "état d'urgence absolue", a-t-on appris auprès de la préfecture de Côte-d'Or.

twiiii.jpg
Explosion dans un immeuble à Dijon ©françoisgrz

Mise à jour à 14 h 20

PUBLICITÉ

L’explosion est survenue vers 9 h 30 au 15 rue Pierre Palliot dans un immeuble d’habitation du quartier de la gare, qui a été entièrement bouclé. La victime portée disparue a été extraite des décombres et évacuée vers 11H00, sur une civière par le SAMU « en état d’urgence absolue« . Selon Pauline Jouan, directrice de cabinet de la préfète de Côte-d’Or, le  bilan provisoire s’élève donc à dix-huit victimes, dont deux en urgence absolue, douze blessés légers et quatre en état de choc. Aucun enfant ne figure parmi les victimes.

Il ne s’agirait pas d’un acte terroriste

L’explosion « probablement liée au gaz » selon les secours, s’est produite vers 9H30 au 15 rue Pierre Palliot dans un immeuble du quartier de la gare, qui a été entièrement bouclé. En fin de matinée, les secours exploraient toujours les décombres de cet immeuble d’un étage et d’une vingtaine de petits appartements, situé dans une arrière-cour, pour s’assurer qu’il n’y avait plus de victimes. La procureure de Dijon Marie-Christine Tarrare a exclu « tout acte terroriste« . L’explosion est « probablement liée au gaz: il s’agit soit d’un accident, soit d’un acte suicidaire qui aurait provoqué l’explosion« , a-t-elle précisé. Selon les secours, elle n’a pas été suivie d’un incendie, mais une partie intérieure de l’immeuble s’est effondrée. Les pompiers ont précisé que l’immeuble n’était pas raccordé au gaz de ville, qui a toutefois été coupé dans le quartier.

Une rescapée en larmes

Accompagné d’un médecin du SAMU, une rescapée, âgée d’une quarantaine d’années, s’est effondrée en larmes dans les bras d’un ami venu à sa rencontre, avant d’être dirigée vers la cellule psychologique mise en place Selon le maire de Dijon François Rebsamen (PS), qui s’est rendu sur place, l’immeuble « appartient à un bailleur privé » Une soixantaine de pompiers assistés notamment d’une équipe cynophile, et une quinzaine de personnels du SAMU sont sur place. Le 5 décembre 1999, une explosion due gaz dans un immeuble de Dijon avait fait onze morts et trois blessés.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

explosion gaz dijon

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.14
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage