Fillette retrouvée morte en Côte-d’Or : son père toujours recherché

Publié le 24/09/2013 - 15:36
Mis à jour le 24/09/2013 - 15:36

Une fillette de six ans a été retrouvée morte lundi 23 septembre 2013 à Tréclun en Côte-d'Or, décédée d'un coup violent porté à une tempe.  Son père n'a toujours pas été retrouvé, a annoncé ce mardi 24 septembre 2013 le parquet.

PUBLICITÉ

« L’autopsie du corps de la fillette a conclu à un décès consécutif à un traumatisme crânien suite à un coup violent porté au niveau de la tempe droite à l’aide d’un objet contondant. En l’état, les enquêteurs n’ont aucune certitude quant à l’objet qui aurait pu être utilisé« , a précisé le procureur de la République à Dijon, Marie-Christine Tarrare, dans un communiqué.

Le médecin légiste a précisé que le décès remontait à la nuit de samedi à dimanche, selon la même source. « Pour le moment, le père de l’enfant n’a toujours pas été retrouvé« , a ajouté Mme Tarrare.

La fillette avait été retrouvée morte à Tréclun (Côte-d’Or) au domicile de son père, qui avait la garde de l’enfant pour le week-end. La fillette aurait dû regagner le domicile de sa mère dimanche soir.

Agé de 40 ans, sans emploi, le père serait parti en VTT, son véhicule ayant été retrouvé dans le garage de la maison. Le parquet avait indiqué lundi qu’il était « activement recherché comme témoin principal ». 

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.01
légère pluie
le 20/05 à 9h00
Vent
3.34 m/s
Pression
1008.64 hPa
Humidité
97 %

Sondage