Fusillade du Valais : un des blessés toujours entre la vie et la mort

Publié le 04/01/2013 - 13:41
Mis à jour le 04/01/2013 - 13:41

Suite à la fusillade du 2 janvier dernier, qui a coûté la vie à trois personnes, une des victimes se trouve toujours dans un état critique selon la police cantonale.

Drame

PUBLICITÉ

Ce père de famille suisse, âgé de 33 ans, doit subir une nouvelle opération ce jour, et son pronostic « reste engagé ». Son épouse, âgée de 32 ans, fait partie du groupe de trois femmes abattues par le tireur, également hospitalisé, après avoir été touché au thorax par les forces de l’ordre.

Les faits qui se sont produits à Daillon (petit hameau de 400 habitants en Suisse) provoquent la stupeur générale et relancent le débat sur la possession des armes. Des voix se font aujourd’hui entendre.

2 millions d’armes en Suisse

Le député UDC (droite nationaliste) Yvan Perrin, ancien inspecteur de police, estime que la loi suisse sur les armes est insuffisante et demande sa révision. La gauche suisse, traditionnellement opposée au système libéral de possession d’armes, a abondé dans le même sens.

Quelque 2 millions d’armes circulent en Suisse, pour une population de 8 millions d’habitants. La plupart des hommes garderaient en effet leur arme de service militaire à la maison.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Belfort : hélicoptère, chiens, motos de la gendarmerie pour retrouver trois fuyards

Mercredi 14 août 2019 dernier, aux alentours de Belfort, la gendarmerie s'est fortement mobilisée pour retrouver trois fuyards. Hélicoptère, brigade canine, motos étaient de sortie. Après 2h de recherche, la gendarmerie a finalement interpellé... Un voleur de scooter qui n'avait rien à voir avec l'affaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.81
couvert
le 20/08 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1021.57 hPa
Humidité
89 %

Sondage