Dans le Doubs, 70% des galettes vendues sont... des comtoises !

Publié le 14/01/2018 - 10:22
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:33

À l’occasion de la traditionnelle galette à la préfecture du Doubs avec une vingtaine d’artisans boulangers adhérents à l’Union patronale des artisans boulangers du Doubs mardi 9 janvier 2018, le préfet Raphaël Bartolt a évoqué le succès grandissant de la galette comtoise face à la frangipane… Éternelle concurrence ! Nous en avons profité pour rencontrer le nouveau président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Maxime Christe

Cette année 2018, "la galette comtoise a gagné la partie avec près de 70% de consommateurs face à la frangipane" dans le Doubs, a déclaré le préfet.

Une information que confirme Maxime Christe, artisan boulanger bisontin et nouveau président de l'Union patronale des artisans boulangers du Doubs : "la galette comtoise qui était typiquement vendue à Besançon et s'exporte aujourd'hui dans le Haut-Doubs et en Haute-Saône où des boulangeries en font". Il ajoute que "c'est incroyable parce que ça fait des dizaines et des dizaines d'années que ça existe et qu'elle est vendue à 70% chez les boulangers, c'est pourtant un produit original avec la fleur d'oranger."

Ce boulanger qui d'ailleurs préfère sans hésitation la galette comtoise… "Mais j'ai aussi une passion pour la Comtoisine fabriquée avec des Griottines de Fougerolles et une crème à la pistache", précise-t-il.

"Je suis né dans un pétrin" 

Depuis novembre 2017, Maxime Christe de la Maison Christe (rue Paul Bert à Besançon) est le président de l'Union patronale des artisans boulangers du Doubs. Baigné dans le métier de la boulangerie depuis sa naissance, c'est naturellement et avec passion qu'il reprend l'affaire familiale il y a 8 ans.

Aujourd'hui, à 36 ans, il met en œuvre tout ce qu'il a appris au gré de ses différentes formations suivies à Besançon, Montbéliard ou encore Vesoul dans la pâtisserie et la boulangerie. "Je suis boulanger de naissance, on peut dire que je suis né dans un pétrin, c'est toute ma vie, c'est ma passion tous les jours", nous confie-t-il. Et d'ajouter "c'est un métier dans lequel on ne compte pas les jours, on ne compte pas les heures, c'est un métier qu'il faut faire avec passion, c'est l'amour du travail de recommencer tous les matins la même chose et de fabriquer du pain avec de l'eau et de la farine".

Infos +

  • Dans le Doubs, 300 boulangeries sont installées dont une centaine de boulangers adhérents à l'Union patronale.
  • C'est l'un des départements en France où on compte le plus d'adhérents à l'Union patronale parmi les boulangers.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.18
couvert
le 26/05 à 9h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
74 %