Alerte Témoin

GE Belfort : la présidente de Bourgogne Franche-Comté demande à Bruno Le Maire d'intervenir

Publié le 05/05/2020 - 13:33
Mis à jour le 05/05/2020 - 13:33

La présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a exhorté le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à intervenir auprès de General Electric (GE), qui profite, selon elle, de l'épidémie de coronavirus "pour accélérer une délocalisation" de l'activité du site de Belfort, visé par un plan social, vers la Hongrie et l'Arabie saoudite.

General Electric
©Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort

"Jugeant le site de Belfort moins compétitif que d'autres sites européens, GE prend comme prétexte l'absentéisme et la diminution temporaire de l'activité liée à la pandémie de Covid-19 pour accélérer une délocalisation vers son usine de Hongrie", déplore la présidente socialiste de la région, Marie-Guite Dufay dans un courrier adressé lundi au ministre de l'Economie, et consulté mardi par l'AFP.

Selon elle, "avec un an d'avance", certaines pièces aéronautiques "à faible valeur ajoutée sont transférées, mais d'autres fabrications suivent comme les aubes directrices qui ne font pas partie de l'accord de 2019", ajoute-t-elle.

"L'activité réparation de rotors est projetée en Arabie saoudite alors que Belfort est le site référence pour cette maintenance. Un retour aux USA de la production de turbines initialement transférée ici est aussi à l'étude"

Après des semaines de négociations sous la vigilance du ministère des Finances, un accord avait été conclu le 21 octobre 2019 entre les salariés et la direction de GE à Belfort, qui emploie quelque 4.300 personnes, dont 1.800 dans l'entité des turbines à gaz, visée principalement par un plan social.

L'accord prévoyait notamment une baisse du nombre d'emplois supprimés, 12 millions d'euros d'économies annuelles et le rapatriement d'une partie de la production depuis les Etats-Unis.

"Sans une nouvelle intervention de votre part, le compromis du 21 octobre 2019, qui a démontré la détermination de toute une région pour sauvegarder emplois et compétences, risque d'être profondément remis en question", poursuit Mme Dufay.

"Une provocation"

"Une interpellation rapide des dirigeants de GE est plus que nécessaire", insiste-t-elle. En outre, GE avait demandé en avril à ses fournisseurs de la branche gaz de baisser leurs prix de 20%, eu égard à la "pression sur les financements et les coûts" subie par ses clients avec la crise sanitaire.

C'est "une provocation qui ne peut rester sans réponse de votre part", estime Mme Dufay, demandant "la saisine du médiateur des entreprises". Le groupe américain a annoncé lundi la suppression de 10.000 emplois supplémentaires dans sa division aviation, en raison de la pandémie qui paralyse le transport aérien et les commandes d'avions.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."

« J’veux du local », une nouvelle campagne pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas « l’austérité » mais un effort de « redressement »

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

Visites gratuites et réductions : 150.000 billets « Doubs » cet été

Tourisme • Le comité départemental du tourisme du Doubs a présenté lundi 29 juin 2020 au Dino-zoo son plan de soutien au tourisme : 150.000 "billets Doubs" (gratuité ou réduction de 10 €) sur 45 sites emblématiques à destination des touristes et des habitants, une formule "Doubs séjour" à 40 € par personne et une offre "Doubs en groupe" pour séduire une nouvelle clientèle.

Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté : histoire régionale d’une crise mondiale

En France comme ailleurs, la crise du covid a bouleversé la quasi-totalité des acteurs économiques. Une récession sans précédent a frappé le pays durant les deux mois de confinement, et ses effets se font sentir. Comment nos acteurs régionaux ont su faire face et évoluer ? Éléments de réponse avec la Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté, qui, comme beaucoup, a dû mettre en place de nombreux dispositifs d'urgence à destination de ses clients...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17
    légère pluie
    le 02/07 à 6h00
    Vent
    2.25 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage