Grogne contre l’écotaxe : les routiers s’en mêlent

Publié le 08/11/2013 - 09:56
Mis à jour le 08/11/2013 - 09:56

L’OTRE appelle à une manifestation le 16 novembre 2013. En cause : l’écotaxe poids lourds. Le mouvement devrait être suivi en Franche-Comté.

 ©
©

appel à la mobilisation

"Les transporteurs routiers réclament l’annulation du dispositif écotaxe poids lourds et la fin de la mascarade" déclare François Mercier Secrétaire Général de l’OTRE en Franche-Comté et Bourgogne. "Depuis l’annonce du Premier ministre de la suspension sine die de l’écotaxe, le gouvernement se focalise sur la question bretonne ! Pourtant ce dossier dépasse largement les frontières de la Bretagne".

Une semaine après les déclarations du Premier ministre, le ministre délégué aux transports n’a toujours pas reçu la profession pour lui présenter la situation et répondre à ses revendications. "L’OTRE rappelle qu’au-delà de la situation économique de la Bretagne, l’écotaxe vise le secteur du transport routier de marchandises, constitué en très grande majorité de PME. Ce sont elles qui vont régler la taxe à l’État" ajoute M. Mercier.

"Les positions adoptées par l’économie et l’industrie agroalimentaire bretonne démontrent que la solution consistant à répercuter le montant de la taxe par une majoration obligatoire du prix de transport était une fausse bonne idée. Les clients des transporteurs ne paieront pas cette majoration. Au final, ce sont donc bien les PME de transport routier qui devront régler la facture !" conlut-il

Les patrons de PME du transport routier demandent donc la dénonciation du contrat liant l’État au délégataire Écomouv’ mais aussi la remise à plat complète de la taxe et de son dispositif. Ce qui revient à exiger désormais de la part du gouvernement l’annulation de l’écotaxe dans son dispositif actuel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

actualité

Offre d’emploi : le Groupe Associatif Educatifs et Solidaires recherchent un(e) animateur(trice) d’Accueil Collectif de Mineurs

OFFRE D'EMPLOI • Le groupe Associatif Educatifs et Solidaires, employeur engagé au service de l'enfance, de la jeunesse et des familles, cherchent des animateur(trice)s d'Accueil Collectif de Mineurs (ACM) pour un contrat en CDI dans le Doubs aux alentours de Besançon et notamment sur les communes de : Beure, Saône, Torpes, Byans-sur-Doubs, Vaire, Osse…

La Ville de Besançon recrute un.e agent.e technique de surveillance, d’accueil et de maintenance (ATSAM) – chef de piste à la patinoire La Fayette

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche d'un.e agent.e technique de surveillance, d'accueil et de maintenance (ATSAM) - chef de piste à la patinoire La Fayette. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 27 août 2023.

La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) au sein du Département Architecture et Bâtiments 

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) sein du Département Architecture et Bâtiments. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 11 juin 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.68
couvert
le 25/02 à 6h00
Vent
2.87 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %