Un trafic de stupéfiants démantelé après 12 interpellations

Publié le 16/10/2012 - 14:48
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:25

Un réseau de trafic de cannabis et d’héroïne  a été démantelé lundi en Haute-Saône avec l’aide de 120 gendarmes qui ont interpellés douze personnes dans la région de Luxeuil.

Une dizaine d'autres personnes ont été entendues dans le cadre de cette  enquête pour trafic de stupéfiants, infraction à la législation sur les jeux  et blanchiment d'argent, ouverte en septembre 2011 sous commission rogatoire  d'une juge d'instruction de Vesoul. 

Les gendarmes ont saisi 3,8 kg de résine de cannabis, 26 grammes d'héroïne, plusieurs milliers d'euros et deux voitures qui auraient servi à l'acheminement de la drogue en Haute-Saône, vraisemblablement depuis la Belgique et les Pays-Bas. Les auditions devraient permettre d'établir  l'ampleur du trafic.

 Un bar de Luxeuil fermé 

Un bar de Luxeuil, où les enquêteurs soupçonnent le tenue de parties de cartes illégales et des transactions de stupéfiants, a été fermé sur décision de la juge d'instruction. Quelque 120 gendarmes, dont des maîtres chiens, sont intervenus lundi pour interpeller les suspects. Ils ont reçu l'appui des hommes du groupe  d'intervention régional (GIR) pour enquêter sur le volet financier de  l'affaire.

En avril, six personnes ont déjà été mises en examen dans cette affaire, dont trois ont été incarcérées.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 20 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.46
légère pluie
le 22/05 à 15h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
47 %