Horlogerie : vers un espace collectif d'innovation sur le plateau de Morteau ?

Publié le 15/06/2023 - 18:11
Mis à jour le 16/06/2023 - 14:06

Dans le cadre du plan de réindustrialisation de l'horlogerie, les acteurs de la région ainsi que le syndicat professionnel "France Horlogerie" se sont réunis ce 15 juin 2023 lors de l'assemblée générale événementielle. Zoom sur les enjeux du "Made In France"...

Sous l'impulsion de France Horlogerie qui a remis une étude en juin 2022, le gouvernement a lancé en parallèle une démarche de relocalisation de cinq objets du quotidien : le textile, la chaussure, le vélo, le jouet et la montre. Ce plan est estimé à 121 millions d'euros.

Un espace collectif d'innovation sur le plateau de Morteau ?

Afin de donner une nouvelle impulsion à la montre "made in France" et de revitaliser la montre dans le Doubs, Jean-Pierre Bodet, président de France Horlogerie, précise qu'il est "important" que le "made in France" devienne une référence.

À travers le plan de réindustrialisation, France Horlogerie explique vouloir créer un centre d'étude commun entre les industries (ECI) afin de "lancer des nouvelles technologies et faire évoluer la montre" : "Il s'agit également de faire des investissements pour numériser les pratiques de fabrication afin de passer à un niveau de compétitivité plus grand et surtout une plus grande flexibilité", indique le président.

Cet espace devrait s'installer sur le plateau de Morteau...

Selon Les Échos, le syndicat professionnel estime à 240 millions d'euros et 1.500 emplois les retombées des investissements préconisés.

À propos de France Horlogerie

France Horlogerie est un syndicat professionnel regroupant 92 adhérents pour 3.000 salariés. Sa mission principale est d'assurer la représentation et la valorisation de la filière en développant des projets collectifs. Depuis 1947, elle met son expertise au profit des entreprises à travers le suivi administratif, législatif, réglementaire, juridique, technique, économique et financier. Son chiffre d'affaires s'élevait à 381 millions d'euros en 2022.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, le commerce qui déniche des produits vintage

Véritable pied-de-nez à la société de surconsommation, la boutique Chez Tata Céline propose de la décoration et du mobilier vintage de seconde main en parfait état. Situé au 25 rue de la Madeleine à Besançon, le commerce a ouvert ses portes cet été au coeur du quartier Battant et offre une véritable remontée dans le temps.

Le magasin H&M au centre-ville de Besançon va fermer définitivement ses portes

EXCLU • Le magasin de prêt-à-porter H&M situé dans la galerie commerciale des Passages Pasteur au centre-ville de Besançon va fermer ses portes définitivement avant la fin de l’année 2023. Une information confirmée ce jeudi 21 septembre par le siège international de l'enseigne.

1,55 million d’euros de fraudes détectées par l’Assurance maladie dans le Doubs en 2022…

Le chiffre est pharamineux. En 2022, les fraudes à l’Assurance maladie ont augmenté de 38 % par rapport à 2021. Au total, le préjudice s’étend sur 88 dossiers. 55 actions contentieuses ont été décidées suite à des fautes ou fraudes. Fabienne Jacquemard, directrice de la CPAM du Doubs, nous en parle...

Réseau Initiative en Bourgogne-Franche-Comté : plus de 60 membres réunis à la Saline Royale

Dans le cadre du séminaire du réseau "Initiative Bourgogne-Franche-Comté", une soixantaine de personnes se sont réunies à la Saline royale d'Arc-et-Senans, vendredi 15 septembre 2023. Le thème du rendez-vous : "l'engagement bénevole au service de la création des entreprises".  

Liquidation judiciaire : la fin du Cours hôtelier à Besançon…

Comme annoncé sur macommune.info le 8 août dernier, le Cours hôtelier de Besançon, ne fera pas sa rentrée 2023/2024. La première école privée de France comme indiqué sur son site internet, a même fait savoir dans un communiqué de presse paru lundi 18 septembre en fin de journée qu’elle mettait fin à son activité en demandant son placement en liquidation judiciaire. 

Appel à projets vélo : les collectivités régionales lauréates reçoivent 4,52 millions d’euros par l’Etat

Dans le cadre de l'appel à "projets vélo", un certain nombre de collectivités se sont mobilisées pour proposer leurs nouveaux projets. En Bourgogne-Franche-Comté, près de 18 collectivités lauréates ont été révélées par le Préfet dont leurs idées seront accompagnées par l'Etat, à hauteur de 4,52 M€. Objectif : amménager de nouvelles pistes cyclables dans les territoires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.18
légère pluie
le 22/09 à 18h00
Vent
2.07 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
90 %