Il se soustrait à sa mise en détention et se fait reconnaître dans la rue par la Bac à Besançon

Publié le 06/09/2017 - 18:08
Mis à jour le 06/09/2017 - 18:18

Un homme de 35 ans qui devait se présenter au commissariat de police pour être placé en détention pour outrage à magistrat, a été interpellé mardi 5 septembre 2017 après-midi par la BAC. Menaçant et violent, la police a dû le maîtriser au sol à l’aide de tasers rue Cusenier à Besançon.

 ©
©

L'homme, qui s'est soustrait à son jugement pour outrage à magistrat et qui devait être placé en détention pendant 6 mois, a été reconnu par la brigade anti-criminalité alors qu'il circulait rue Cusenier à Besançon. Après avoir lancé des menaces de mort puis tenté de donner des coups aux policiers, ces derniers ont dû l'immobiliser au sol, armés de tasers.

Le trentenaire, bien connu des services de police, a été emmené au commissariat de Besançon et placé en garde à vue. Il est actuellement en détention pour effectuer ses 6 mois prévus.

Il sera une nouvelle fois jugé pour acte de rébellion.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.8
légère pluie
le 21/06 à 15h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
86 %