Incendie de FMI : un acte volontaire ?

Publié le 24/08/2009 - 22:51
Mis à jour le 24/08/2009 - 22:51

La piste criminelle semble privilégier par les enquêteurs après l’incendie dans la nuit de dimanche à lundi de la société horlogère de Vercel.




Le feu s’est déclaré à l’extérieur du bâtiment où des bonbonnes d’ammoniaque ont explosé. Le sinistre s’est ensuite propagé à l’intérieur de la société. Sur la soixantaine de salariés, une trentaine s’est retrouvée au chômage technique mais la production devrait rapidement être transférée sur un autre site situé au Russey.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.6
couvert
le 06/12 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage