Invasion de scolytes de l'épicéa : la Préfecture emploie les grands moyens 

Publié le 01/08/2019 - 17:53
Mis à jour le 01/08/2019 - 17:53

Depuis 2018, les populations de scolytes (aussi appelés bostryches) se multiplient sous l'écorce des épicéas entraînant une mort rapide de l'arbre. La dernière canicule n'arrangeant pas les choses, la Préfecture de la Région Bourgogne Franche-Comté demande de prendre des mesures curatives.

Galeries_de_scolytes
Galeries_de_scolytes © CC Wikimédia Père Igor
PUBLICITÉ

Ces insectes effectuent une partie de leur cycle de développement sous l’écorce, entraînant une mort rapide de l’arbre touché. Les conditions météorologiques du premier semestre 2019, globalement sec, ont « favorisé la poursuite du développement inquiétant des populations de scolytes et les forestiers estiment que l’ampleur du phénomène sera forte au cours de cette saison sur toutes les plantations de la région, en particulier en dessous de 900-1000 m d’altitude », explique la Préfecture.

Des mesures pour limiter la propagation…

Aussi, les acteurs de la filière forêt-bois de Bourgogne-Franche-Comté ont souhaité la mise en œuvre d’une lutte collective et obligatoire, responsabilisant chaque maillon de la filière, pour tenter de limiter l’intensité et la durée de cette épidémie de scolytes sur épicéas.

Afin d’aider la filière forêt-bois qui est fortement impactée, la Préfecture a pris un arrêté ce 26 juillet 2019, demandant  aux propriétaires (public ou privés) et aux exploitants forestiers « de prendre obligatoirement des mesures curatives et préventives pour évacuer rapidement des forêts, les épicéas abritant des scolytes vivants et pour limiter la propagation des insectes ».

Rappel : des restrictions d’eau

Dans son arrêté le préfet de région alerte aussi sur les risques associés à la présence d’épicéas secs en forêts, en matière notamment de sécurité des personnes. Dans le même temps, les conditions météorologique et hydrologique que connaît actuellement le département ont conduit le préfet du Doubs à prendre un arrêté portant restriction des usages de l’eau ; l’ensemble du territoire départemental est ainsi placé en situation d’alerte renforcée. Dans ce contexte, les milieux naturels et notamment les espaces forestiers étant particulièrement vulnérables aux risques d’incendie, cet arrêté préfectoral interdit le brûlage à l’air libre de végétaux de tout type, verts ou ligneux, y compris les rémanents d’exploitation forestière.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.7
ciel dégagé
le 26/08 à 0h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1019.36 hPa
Humidité
78 %

Sondage