Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes (25 novembre) – Evements du 15 au 28 novembre 2016 à Besançon

Publié le 03/11/2016 - 16:37
Mis à jour le 04/11/2016 - 08:42

En France, à l'étranger, sur tous les continents, à tout instant des millions de filles et de femmes sont agressées, menacées, harcelées, insultées, maltraitées, méprisées, mariées contre leur gré, déportées pour la prostitution, battues parfois jusqu'à la mort, violées, mutilées, assassinées... seulement parce qu'elles sont des femmes. A la maison, au travail, dans les transports, dans la rue, sur internet, dans tous les milieux sociaux, les violences envers les femmes c'est l'affaire de tous ! Parlons-en ! Agissons !

A l'occasion du 25 novembre 2016, Journée internationale contre les violences faites aux femmes, un collectif d'associations organisent des événements pour informer, sensibiliser et interpeller.

affiche_25-11.jpg
affiche_25-11.jpg
PUBLICITÉ

25 novembre 2016

Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

Du 15 au 28 novembre 2016 à Besançon

« Les violences envers les femmes, c’est l’affaire de tous ! »

  • Lundi 7 novembre à 20h – Emission de radio « XYZondes » sur Radio Bip (96.9 FM) : XYZondes est une émission mensuelle (2e lundi du mois) du Collectif XYZ sur Radio Bip qui donne de la voix autour de la déconstruction des normes de genres avec un.e ou plusieurs invité.es.

Dans son émission de novembre, exceptionnellement programmée le lundi 7, les animateurs-trices de XYZondes feront un focus sur les violences faites aux femmes.

  • Mardi 15 novembre à 20h au FJT des Oiseau (48 rue des Cras) – Projection du film « Sous mon sourire » (52 mn),suivi d’un échange avec la réalisatrice Delphine Ziegler.L’évènement est organisé par Solidarité Femmes avec la participation de France 3 Franche-Comté La projection sera suivie d’un buffet convivial organisé par des étudiantes de l’IRTS.

Les violences faites aux femmes restent un sujet préoccupant au cœur de nos sociétés. « Sous mon sourire » suit les avancées de cinq de ces femmes sur le chemin de la résilience, au fil de leurs révolutions intimes et singulières. Des liens de solidarité se tissent entre elles grâce au soutien remarquable des associations qui les accompagnent, promettant de réelles lueurs d’espoir.

  • Jeudi 17 novembre à 19h30 au Petit Kursaal – Projection du film « Des femmes et des hommes » (100 mn),en présence de la réalisatrice Frédérique Bedos.L’événement est proposé par l’AFNU (Association pour les Nations Unies en Franche Comté). Le film a été présenté aux Nations Unies à New-York et à Genève, ainsi qu’au dernier Festival de Cannes.

Partout les droits des femmes reculent. Même l’ONU alerte. Frédérique Bedos empoigne la question avec ce film documentaire qui observe à la loupe les inégalités qui perdurent entre les femmes et les hommes à travers le monde et révèle les avantages socioéconomiques surprenants que permettrait une autonomisation des femmes.

  • Samedi 19 novembre, départ à 14h de la Cour du Scénacle (6 rue de la Vieille Monnaie) – « Les portes qu’on ouvre », balade sonore de Chloé Truchon

Il y a des voix, des histoires qui vivent cachées derrières des murs, des fenêtres fermées, des regards baissés, des visages clos. Le projet se propose de traverser l’espace public avec les témoignages de femmes victimes de violences pour réaffirmer leur teneur sociale et les sortir de la sphère privée. Cette action est proposée par Radio Campus.

  •  Samedi 19 novembre, départ à 15h de l’Esplanade du Kursaal – Action de rue « Silhouettes contre l’oubli »

Depuis 3 ans maintenant, Solidarité Femmes et Amnesty International occupent les places bisontines pour une action forte de sensibilisation aux questions des violences conjugales et familiales, en dénonçant le nombre toujours ahurissant de femmes tuées par leur conjoint, compagnon ou ex, en France : 122 femmes assassinées en 2015. Les silhouettes représentant 15 femmes tuées en 2016 seront disposées dans la ville et resteront visibles jusqu’au 4 décembre. Cette action est proposée par Solidarité Femmes et Amnesty International, accompagnées par le Café Trottoir.

  • Mercredi 23 novembre au Centre Nelson Mandela (salle Mandela) à 19h – Lecture de Témoignages et de textes d’auteur.es

Les lectures proposées par le Collectif XYZ parlent de violences et d’espoir. Les mots et les voix seront doucement soutenus par les sons du spacedrum et du oudou. La soirée est proposée par Solidarité Femmes, Femmes de la Terre et le Collectif XYZ.

  • Mercredi 23 novembre au Centre Nelson Mandela (salle Mandela) à 19h30 – Conférence d’Anne-Lorraine Barnier sur les violences faites aux femmes migrantes

La double violence se définit comme la superposition de violences conjugales ou intra-familiales et d’une violence institutionnelle. En effet, les femmes étrangères peuvent être l’objet d’une double discrimination, en tant que femmes et en tant qu’étrangères. Les violences particulières qu’elles peuvent subir en tant que femmes dans leur pays d’origine ou en France (mutilations génitales, mariage forcé, crime d’honneur, violences conjugales…) peuvent ainsi être aggravées par la précarité de leur statut administratif sur le territoire français. 

  • Jeudi 24 novembre à la buvette du Grand Kursaal à partir de 18h30 – Rencontre avec les associations du Collectif du « 25 novembre »
  • Jeudi 24 novembre au Grand Kursaal à 20h – Conférence de Claudine Legardinier sur le thème « Prostitution : une guerre contre les femmes »

Claudine Legardinier, journaliste indépendante, auteure de plusieurs ouvrages sur les systèmes prostitutionnels et la condition des femmes, remet l’abolitionnisme au cœur des luttes féministes. Pour elle, c’est du tort que la prostitution fait aux femmes. Et à toutes les femmes. Cette soirée est proposée par le Mouvement du Nid.

  • Vendredi 25 novembre – Emission sur le 25 novembre diffusée à 12h30 sur Radio Bip (96.9 FM)

Cette chronique réalisée par « Osez le Féminisme 25 » et le Mouvement du Nid de Besançon a pour objectif de présenter le 25 novembre, le collectif et de montrer les différentes violences faites aux femmes à travers l’étude d’une violence particulière : la prostitution. Rosen Hicher, ancienne prostituée et militante contre la prostitution, interviendra pour témoigner contre le système prostitutionnel.

  • Samedi 26 novembre, place Pasteur à 13h30 – Action de rue pour une sensibilisation du public aux violences subies par les femmes

En plus de faire entendre la revendication politique du vote d’un budget d’Etat pour la mise en œuvre d’une politique publique d’aide aux femmes, « Osez le Féminisme » souhaite sensibiliser le public aux violences subies par les femmes, avec un travail sur les « mots pour nommer les agresseurs » et en désamorçant l’inversion de la honte et de la culpabilité. « Osez le Féminisme » organise une campagne nationale « le Tour de France des violences » pour dénoncer les violences patriarcales. L’action se tiendra dans toute la France durant 4 semaines autour du 25 novembre, avec un événement fort partout le samedi 26 novembre. Les sujets abordés seront le féminicide, le viol, la prostitution, l’impunité…

  • Lundi 28 novembre à 20h au cinéma Marché Beaux-Arts – Projection du film « The new classmate » (96 mn, Inde), la soirée est proposée par le club Soroptimist.

Chanda est une femme de ménage. Elle rêve de voir sa fille faire des études pour avoir une vie meilleure. Mais lorsque Appu lui annonce qu’elle veut quitter l’école pour devenir à son tour femme de ménage, Chanda prend une décision surprenante.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Grève dans les crèches de Besançon jeudi pour « préserver la qualité d’accueil des jeunes enfants »

Grève dans les crèches de Besançon jeudi pour « préserver la qualité d’accueil des jeunes enfants »

Jeudi 23 mai 2019 • Le syndicat FO communaux de Besançon des appelle les agents de la Direction Petite Enfance de la ville de Besançon à une journée de grève jeudi 23 mai 2019 dans le cadre d'une journée d'action nationale contre la réforme de la loi fixant les conditions des modes de garde. Un rassemblement est organisé à 14h esplanade des droits de l'homme. L'accueil dans les 12 crèches de Besançon devrait-être impacté

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.22
ciel dégagé
le 22/05 à 3h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1019.91 hPa
Humidité
97 %

Sondage