Jura : un ancien chef scout condamné à 3 ans de prison pour agressions sexuelles

Publié le 13/01/2017 - 17:07
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:34

Un ancien chef scout de 26 ans a été condamné mardi 10 janvier à 3 ans de prison pour des agressions sexuelles répétées sur trois garçons, a-t-on appris ce vendredi 13 janvier 2017 auprès du greffe du tribunal de Lons-le-Saunier.

 ©
©

Il a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement, à une cinquantaine de reprises, trois garçons âgés de 8 à 16 ans lors de rassemblements des Scouts et guides de France dans le Jura, sur une période allant de 2011 à 2014.

L'ancien chef scout a reconnu les faits, expliquant qu'il reproduisait des agressions dont il aurait été victime enfant.

Les garçons avaient "confiance en lui, ils le considéraient comme leur grand frère", a souligné Me Marjorie Weiermann, avocate de la famille de deux des victimes.

Les parents des enfants avaient dénoncé ces agressions et déposé plainte après avoir constaté l'attitude "très tactile" de ce "prédateur", puis recueilli les confidences de leurs garçons, a-t-elle ajouté.

"Personne ne pouvait s'imaginer ce que je faisais. J'étais vraiment bien vu, j'avais la confiance de tous", a-t-il confirmé mardi lors de l'audience, selon le quotidien Le Progrès, qui indique que "son expertise psychiatrique a conclu à un réel risque de récidive".

Le tribunal correctionnel, qui a globalement suivi les réquisitions du parquet, a assorti la peine d'emprisonnement d'un suivi socio-judiciaire d'une période de 6 ans comprenant notamment l'interdiction d'exercer une activité en relation avec des mineurs.

L'association des Scouts et guides de France s'était aussi portée partie civile.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Nouvelles mesures de suspension pour les centres Proxidentaire à Chevigny-Saint-Sauveur et Belfort

"Compte tenu de la gravité des manquements à la qualité et à la sécurité des soins" constatés dans les centres Proxidentaire de Chevigny-Saint-Sauveur et de Belfort, l'ARS Bourgogne Franche-Comté prend de nouvelles mesures de suspension à compter du 26 juillet 2021, a-t-on appris dans un communiqué.

Occupation d’un appartement par des mineurs isolés : Solmiré assignée au tribunal administratif de Besançon

Depuis avril 2021, Solmiré (Solidarité, Migrants Réfugiés) occupe un logement bisontin pour héberger des mineurs étrangers isolés. L'association est assignée au tribunal administratif par les Voies navigables de France (VNF), gestionnaire du bâtiment, ce mardi 27 juillet à 11 heures.

Une femme retrouvée morte près de Besançon : « très probablement » un féminicide 

Une femme a été retrouvée morte dans le coffre de sa voiture vendredi 23 juillet au soir à Guillon-les-Bains près de Besançon. Elle a "très probablement" été tuée par son compagnon, mortellement blessé ensuite par le tir d'un gendarme après s'être montré ultra-violent, a indiqué dimanche le procureur de la République de Besançon.

Magistrat qui proposait sa fille pour des rapports sexuels : vers un procès début 2022

Le procès du magistrat mis en examen pour avoir proposé sur internet à des inconnus d'avoir des relations sexuelles avec sa fille de 12 ans, récemment révoqué de la magistrature, devrait se tenir "début 2022", a indiqué ce vendredi 23 juillet 2021 le procureur de la République de Besançon, où est instruite l'affaire.

Eric Dupond-Moretti est mis en examen pour soupçons de prise illégale d’intérêts

Une première pour un ministre de la Justice en exercice : à l'issue de près de six heures d'interrogatoire à la Cour de justice de la République (CJR), Eric Dupond-Moretti a été mis en examen dans l'enquête sur de possibles conflits d'intérêts avec ses anciennes activités d'avocat ce vendredi 16 juillet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.78
légère pluie
le 01/08 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage