La gare Besançon Franche-Comté TGV considérée comme une "gare fantôme" sur M6

Publié le 21/01/2015 - 11:59
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:37

Dans un reportage de l'émission Capital diffusé dimanche 18 janvier 2015 sur M6, la gare Besançon Franche-Comté située à Auxon est citée et qualifiée de "gare fantôme". Le sujet du documentaire : "Pourquoi les tarifs des billets de train ne cessent d'augmenter ?" Anne Vignot, conseillère régionale EELV et adjointe au maire de Besançon, dénonce l'utilisation des TGV passant par cette gare. 

GaretrainbesanonFrancheComtTGV.jpg
©damien
PUBLICITÉ

Le reportage annonce que « c’est une gare qui a l’air un peu perdue« . En effet, sur les images, il ne se passe rien et seuls quelques voyageurs circulent. Un chauffeur de taxi raconte qu’il l’appelle « la gare fantôme » devant laquelle il lui est déjà arrivé d’attendre pendant « 2 à 3 heures » des voyageurs. Puis, Anne Vignot est interrogée. Elle indique que cette gare était « vouée à l’échec » et que l’« on peut considérer que c’est une aberration, car on utilise des TGV comme des TER » entre la gare Viotte et la gare d’Auxon. 

Contactée par téléphone, Anne Vignot nous confirme les propos qu’elle a tenus après montage et diffusion du reportage. En revanche, elle nous précise que « tout n’a pas été gardé » comme cette information : « Les élus n’ont pas eu le choix. Ils se sont retrouvés avec une gare dans un endroit désaxé, loin du tissu écosystémique. (…) « On nous a imposé un raisonnement, celui d’une très grande ville ». 

Pour cette élue EELV, l’idée de départ de cette gare est « incohérente ». Elle indique qu’« il semblerait que les élus souhaitent mettre des entreprises tout autour de la gare » pour la rendre plus vivante. « Mais les usagers de la LGV et du TGV ne sont pas des hommes d’affaires, mais des touristes. J’ai du mal à comprendre cette logique » précise-t-elle. Anne Vignot n’oublie pas que cette gare a été construite « au milieu d’un massif forestier, une zone humide ».

Dans le projet de la gare Besançon Franche-Comté, 1,1 million de voyageurs par an étaient prévus, soit 3.000 par jour. Selon la SNCF, il y aurait 1.950 voyageurs par jour. 

Le prix du billet de train TGV a augmenté de 30% en 10 ans.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.67
ciel dégagé
le 16/10 à 3h00
Vent
2.747 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %

Sondage