La jardinerie Chrysopolis braquée par trois hommes armés d'un fusil à pompe

Publié le 12/04/2015 - 09:29
Mis à jour le 13/04/2015 - 13:30

Trois hommes cagoulés et armés d'un fusil à pompe ont braqué la jardinerie Chrysopolis, samedi 11 avril 2015 près du quartier Planoise à Besançon. Au cri de "Allah, Allahou akhbar", ils ont volé plus de 10.000 euros.

Vers 8h45, les trois individus sont entrés dans la jardinerie en cassant une verrière. Ils ont menacé le gérant et les employés présents en criant "Allah, Allahou akhbar... On va tous vous tuer ».

Mais faisant preuve d'un sang froid remarquable, le gérant de la jardinerie leur a demandé ce qu'ils voulaient : "la caisse", ont-ils répondu sans attendre. Sans hésiter, le gérant leur a remis plus de 10.000 euros, évitant de probables violences.

Le trio s'est enfui sans faire de blessé, mais le personnel a été très choqué. Une cellule psychologique a été mise à leur disposition, mais le magasin devait normalement rouvrir ses portes samedi en début d'après-midi.

L'enquête a été confiée à la PJ de Besançon. Les trois salariés et un quatrième qui était à l'extérieur ont été longuement entendus par les policiers.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.

Jonathann Daval présente ses « excuses » et fait un malaise

Jonathann Daval, jugé devant la Cour d'assises de la Haute-Saône pour le meurtre de sa femme Alexia en 2017, a présenté mercredi soir ses "excuses", ajoutant aussitôt que ce qu'il avait fait n'était "pas excusable". L'accusé s'est ensuite évanoui en plein interrogatoire et a été emmené aux urgence de Vesoul. Un point sera fait jeudi matin à 9h pour voir si le procès peut se poursuivre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.61
peu nuageux
le 23/11 à 21h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
95 %

Sondage