Alerte Témoin

La police de Besançon repère l'auteur de plusieurs rodéos urbains à Palente

Publié le 25/04/2018 - 18:36
Mis à jour le 26/04/2018 - 12:48

Un jeune homme de 27 ans a été interpellé à son domicile le mardi 24 avril 2018 grâce au travail de la cellule dédiée aux rodéos urbains. Il a reconnu trois des cinq faits courant sur l'année 2017 et 2018 dans le quartier Palente-Orchamps. 

policeillustration.JPG
©damien poirier

Visiblement coutumier des rodéos, le jeune homme avait déjà été identifié par la cellule spécifique mise en place au sein du service voirie publique de la police de Besançon en charge des infractions routières.

Le pilote a été repéré à plusieurs reprises au volant d'une motocross non homologuée. Les policiers ont réussi à caractériser cinq procédures entre 2017 et 2018, notamment en visionnant les images de vidéosurveillance et après avoir poursuivi l'auteur des faits dans les rues de Besançon. 

Prison ferme, interdiction de conduire et six amendes… 

Interpellé à son domicile ce mardi matin, il a été placé en garde à vue et a reconnu les faits pour trois des rodéos reprochés. Poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui, il a été condamné à cinq mois de prison ferme sans mandat de dépôt et interdiction de conduire durant six mois tout véhicule à moteur. Il écope également de  six amendes à 75 euros chacune pour non-port du casque et différentes infractions au Code de la route. 

Pour les deux autres rodéos, le jeune homme sera jugé début juin devant le tribunal correctionnel de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Dénonciations de « violences sexuelles » à l’ISBA :  victimes ou témoins appelés à se rendre au commissariat

Une enquête a été ouverte après que des élèves de l'école des Beaux-Arts de Besançon ont dénoncé des "violences sexuelles" sur une page Facebook intitulée "Balancetonecoledart". Etienne Manteaux, le procureur de Besançon invite "toute personnes qui aurait subi ou été témoin de faits de cette nature à venir en faire une déposition au commissariat."

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.82
    légère pluie
    le 25/09 à 12h00
    Vent
    6.68 m/s
    Pression
    1002 hPa
    Humidité
    47 %

    Sondage