Le Maire s'engage à faire baisser de 10 à 15% la facture d'électricité en février 2025

Publié le 11/06/2024 - 14:00
Mis à jour le 11/06/2024 - 12:22

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, s’est engagé mardi 11 juin 2024 à ce que la facture d’électricité des Français baisse de 10 à 15% en février 2025 grâce notamment à la production nucléaire, dénonçant la stratégie énergétique du Rassemblement national.

 © D Poirier
© D Poirier

"La facture d’électricité de chaque Français baissera de 10 à 15% en février 2025. C’est l’engagement que je prends ce matin", a déclaré M. Le Maire sur BFMTV/RMC.

"Pourquoi ? Parce que nous avons relancé le nucléaire. Parce que nous avons produit 330 térawattheures d’électricité nucléaire l’année dernière. Parce qu’on a investi sur les renouvelables. Parce que nous, nous croyons à l’indépendance de la France et à son indépendance énergétique, contrairement au Rassemblement national qui nous met pieds et poings liés dans les mains des pays du Golfe et de la Russie", a-t-il ajouté.

"Le Rassemblement national a dit très clairement par la voix de Marine Le Pen (...) qu’il ne croyait pas dans les énergies renouvelables. Donc ils vont (...) laisser les Français aux mains des producteurs de gaz et de pétrole avec le risque (...) que le prix du gaz demain et le prix du pétrole explosent, soit parce que leur ami Vladimir Poutine a attaqué l’Ukraine, soit parce qu’il y aura une demande forte en pétrole", a-t-il poursuivi.

Le 1er juillet, c’est la facture de gaz qui augmentera, en moyenne de 11,7%

Le 1er février, alors que les prix sur le marché de gros étaient en baisse, la facture d’électricité avait augmenté d’un peu moins de 10% en moyenne en raison du retour d’une taxe gouvernementale concernant tous les abonnés avec la sortie progressive du bouclier tarifaire, très coûteux pour les finances publiques.

Le 1er juillet, c’est la facture de gaz qui augmentera, en moyenne de 11,7% par rapport à juin, en conséquence d’un rebond des cours et surtout d’une revalorisation du tarif des réseaux de distribution, nécessaire selon Bruno Le Maire pour financer l’entretien des réseaux de gaz.

Le ministre, en poste depuis sept ans à Bercy, a par ailleurs souhaité "qu’il y ait de nouvelles mesures pour le pouvoir d’achat qui soient annoncées par le président de la République et par notre majorité dans les jours qui viennent".

Il a également plaidé pour "des mesures très fortes" contre la délinquance des mineurs.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.25
légère pluie
le 21/06 à 6h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %