Le restaurant étoilé de Marc Meneau dans l'Yonne en liquidation judiciaire

Publié le 20/02/2015 - 13:20
Mis à jour le 20/02/2015 - 14:09

Le restaurant deux étoiles de Marc Meneau, L'Espérance, à Saint-Père (Yonne), a été placé jeudi en liquidation judiciaire, a annoncé ce vendredi 20 février 2015 son fils Pierre Meneau, qui prévoit de reprendre les rênes de l'établissement. 

marc-pierre-meneau.jpg
Marc et Pierre Meneau ©empreinte meneau
PUBLICITÉ

« Je me retrouve à reprendre de manière un peu brutale mais c’était déjà mon souhait », a déclaré Pierre Meneau, confirmant une information de  l’Yonne républicaine. Le tribunal de commerce d’Auxerre a prononcé jeudi la liquidation judiciaire du restaurant L’Espérance, doublement étoilé par le Guide Michelin. 

L’établissement de Marc Meneau, chef autodidacte de 71 ans, avait décroché les trois macarons entre 1984 et 1999, puis de 2004 à 2007. Pierre Meneau a estimé que cette décision judiciaire avait « fait un choc » à son père mais que celui-ci « s’y attendait« . « C’est 50 ans qui s’arrêtent« , a-t-il poursuivi. Marc Meneau avait repris en 1966 le café-épicerie de sa mère Marguerite pour le transformer en restaurant. 

En difficulté financière depuis plusieurs années, L’Espérance avait bénéficié en 2007 d’un plan de continuation par la cour d’appel de Paris, qui avait alors annulé une première liquidation judiciaire prononcé par le tribunal de commerce d’Auxerre. 

Estimant que cette nouvelle procédure de liquidation va permettre« d’assainir les dettes », Pierre Meneau a dit avoir préparé un plan de reprise visant à « remettre la maison à niveau » en « reconcentrant le restaurant sur le gastronomique » et en « proposant des services de palace » pour la partie hôtellerie, qui fait partie des établissements de luxe Relais & Châteaux. 

Concernant les 47 salariés de l’établissement, M. Meneau a souligné qu’ils étaient dans l’immédiat licenciés car « c’est la loi ». « Le but est de réembaucher tout le monde dans quinze jours et de rouvrir mi-mars voire fin mars », a-t-il ajouté. 

Info + 

Pierre Meneau, 28 ans, a ouvert en 2012 le bistrot Le Crom’Exquis, dans le VIIIe arrondissement de Paris. « Je suis le chef de cuisine du Crom’Exquis, je serai le chef de cuisine à l’Espérance », a-t-il dit, ambitionnant de créer « une meilleure synergie » entre les deux adresses.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

Produits bio : l’UFC-Que Choisir dénonce les marges des grandes surfaces

L'association a analysé les prix des produits bio en grandes surfaces pendant un an. Les marges brutes sont, en moyenne, 75% plus élevées que pour des produits conventionnels. L'UFC-Que Choisir pointe "les marges excessives" réalisées par la grande distribution sur 24 fruits et légumes bio.

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.36
ciel dégagé
le 22/08 à 21h00
Vent
1.94 m/s
Pression
1024.68 hPa
Humidité
91 %

Sondage