Le trio de voleurs des Restos du coeur condamné à de la prison avec sursis

Publié le 05/10/2012 - 22:38
Mis à jour le 05/10/2012 - 22:38

Les trois jeunes bisontins qui avaient reconnu le cambriolage des Restos du coeur de Besançon début mars, de l'école des Chaprais et de l'ADAPEI ont été condamnés ce vendredi 4 octobre 2012 à de la prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Besançon.

Procès

Au total, les trois jeunes était impliqués dans une demi-douzaine de cambriolages. Ils volaient notamment des ordinateurs pour les revendre et gagner de l'argent.

Le plus impliqué a été condamné à neuf mois de prison avec sursis, à condition d'exercer 210 heures de travail d'intérêt général (TIG). Les deux autres écopent de six mois de prison avec sursis, à condition d'exercer 150 heures de TIG.

Le procureur Hervé Bonin a évoqué des "actes inadmissibles contre une association caritative", avant de requérir un an de prison avec six à huit mois de sursis.

Les trois jeunes, âgés de 19 à 20 ans, ont reconnu être les auteurs d'un cambriolage aux Restos du Coeur de Besançon début mars. Ils avaient été interpellés fin mars par la police grâce à une emprunte digitale laissée sur le lieu d'un autre vol.

En mars 2012, quatre ordinateurs, qui contenaient les données de 2.600 bénéficiaires, et un camion frigorifique avaient été dérobés dans un centre de distribution des Restos du coeur, empêchant un millier de familles de recevoir leur repas.

Les cambrioleurs s'étaient introduits dans le bâtiment, situé dans une zone industrielle, en forçant les barreaux d'une fenêtre. Ils avaient également ouvert plusieurs congélateurs, rendant impropre à la consommation une trentaine de kilos d'aliments surgelés.

Fin septembre, un autre centre de distribution des Restos du Coeur près de Besançon, a été cambriolé par des inconnus qui ont volé de la nourriture et des habits pour enfants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Gouffre de Vauvougier : le spéléologue a été remonté à la surface en milieu d’après-midi

48h pour remonter la victime • Un spéléologue de 55 ans originaire de la région de Dijon est tombé de cinq mètres sur le dos dans une cavité du gouffre de Vauvougier samedi 8 mai 2021  à 130 mètres sous terre. Il a été ressorti non sans mal 48h plus tard ce lundi peu avant 15h10.  Jusqu'à 200 personnes, dont une 70 spéléologues, ont été mobilisées sur cette opération de secours d'envergure.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
légère pluie
le 14/05 à 9h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
100 %

Sondage