"Légaliser le travail du dimanche reviendrait à laminer le commerce de proximité"

Publié le 02/10/2013 - 12:09
Mis à jour le 02/10/2013 - 18:59

Le Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat de Franche-Comté, veut alerter les pouvoirs publics sur les dangers de permettre aux grandes et moyennes surfaces, d’ouvrir le dimanche.

 ©
©

Paul Grosjean s’invite dans le débat de l’ouverture des enseignes de la grande distribution, le dimanche. Pour lui, cette nouvelle organisation du commerce et du travail va bouleverser le secteur des métiers et le commerce de proximité : "Nous relevons dans le débat actuel que la puissance de l’argent a force raison sur la justice au point que le chef du gouvernement s’est immédiatement saisi du dossier. Qu’en aurait-il été si nous, artisans, avions transgressé la loi ?" interroge le Président de la Chambre régionale de Métiers et de l’Artisanat de Franche-Comté. " C’est tout le tissu économique du commerce de proximité qui va être, encore une fois, sacrifié au nom de l’intérêt de quelques grands groupes du Cac 40.

Ce qui se vendra le dimanche, ne le sera pas en semaine

"Le débat orchestré par les médias et le lobby de la grande distribution consistent à faire croire, à tort, que la demande vient des salariés et des consommateurs. Bien entendu, les nombreux reportages ont été réalisés sur les parkings des grandes surfaces et auprès de quelques salariés, souvent à temps partiels, qui sont dépendants financièrement de leurs employeurs. A contrario, nous maintenons que nos entreprises artisanales et leurs salariés ont droit, comme tous nos concitoyens, à un minimum de respect et de considération". Paul Grosjean est pour le moins direct : "Légaliser le travail du dimanche, c’est permettre aux grandes et moyennes surfaces de laminer le commerce de proximité et nos entreprises. Ce qui se vendra le dimanche, ne le sera pas en semaine. Rappelez-vous il y a quelques temps les mêmes médias qui défendent leurs annonceurs publicitaires, constataient avec un peu de retard qu’il n’y avait plus en France de stations-services qui distribuent du carburant. Pourquoi ? Parce que l’action de la grande distribution a conduit à la situation de désertification".

Et Paul Grosjean (qui est aussi Président de la CMA 90) de conclure son propos dans un courrier adressé au député du Territoire de Belfort : "Nous ne voulons pas de cette situation de monopole où nous devons toujours subir la loi du plus fort".

Cette réaction ne fait qu’ajouter un caractère "urgent" au dossier posé sur le bureau du 1er ministre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

actualité

Offre d’emploi : le Groupe Associatif Educatifs et Solidaires recherchent un(e) animateur(trice) d’Accueil Collectif de Mineurs

OFFRE D'EMPLOI • Le groupe Associatif Educatifs et Solidaires, employeur engagé au service de l'enfance, de la jeunesse et des familles, cherchent des animateur(trice)s d'Accueil Collectif de Mineurs (ACM) pour un contrat en CDI dans le Doubs aux alentours de Besançon et notamment sur les communes de : Beure, Saône, Torpes, Byans-sur-Doubs, Vaire, Osse…

La Ville de Besançon recrute un.e agent.e technique de surveillance, d’accueil et de maintenance (ATSAM) – chef de piste à la patinoire La Fayette

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche d'un.e agent.e technique de surveillance, d'accueil et de maintenance (ATSAM) - chef de piste à la patinoire La Fayette. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 27 août 2023.

La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) au sein du Département Architecture et Bâtiments 

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) sein du Département Architecture et Bâtiments. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 11 juin 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.85
légère pluie
le 23/02 à 18h00
Vent
2.35 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
74 %