Législatives : croix gammée et tag raciste sur une affiche du boulanger Stéphane Ravacley

Publié le 02/06/2022 - 18:13
Mis à jour le 02/06/2022 - 20:49

Une affiche électorale du boulanger Stéphane Ravacley, candidat aux législatives sans étiquette investi par la Nupes à Besançon sous les couleurs d'EELV, a été recouverte d'une grande croix gammée noire et du mot "Nègre". EELV a porté plainte.

Stéphane Ravacley © Alexane Alfaro
Stéphane Ravacley © Alexane Alfaro

En découvrant les tags, "j'ai eu la nausée, quelle bassesse", a confié Stéphane Ravacley, qui s'est taillé une stature nationale depuis qu'il a obtenu la régularisation de son apprenti guinéen, au prix d'une grève de la faim de dix jours l'an dernier, et qu'il a organisé un spectaculaire convoi humanitaire pour l'Ukraine.

"Ce sont des petits nazillons qui ne sont pas éduqués qui ont fait ça. Je ne suis même pas surpris", a-t-il ajouté. L'inscription raciste et la croix gammée ont été découvertes mardi, au lendemain du lancement de la campagne officielle, sur une affiche de Stéphane Ravacley et de sa colistière socialiste Nabia Hakkar-Boyer. Jeudi, l'affiche avait été remplacée.

La secrétaire régionale Europe Ecologie Les Verts de Franche-Comté, Cécile Prudhomme, a annoncé avoir déposé plainte jeudi après-midi auprès du commissariat de Besançon pour "dégradations de panneau électoral par un tag".

"On ne peut pas laisser passer ça. Chez EELV, on a pour principe de porter plainte dès qu'il s'agit d'incitation à la haine raciale", a-t-elle déclaré.

Le secrétaire national du parti Europe Écologie Les Verts, Julien Bayou, a également apporté son soutien au candidat: "Tout mon soutien à @RavacleyS dont les affiches électorales ont été la cible de dégradations nazies et racistes. Ton combat, notre combat est juste. Nous ne céderons rien face aux pressions. Bisontin-es, votre meilleure réponse: envoyez votre boulanger à l'Assemblée ! #Nupes", a-t-il écrit sur Twitter.

La semaine dernière, M. Ravacley avait reçu le soutien sur le terrain de deux anciens candidats écologistes à la présidentielle, Yannick Jadot et Dominique Voynet.

Par ailleurs, lors de la cérémonie de clôture du 75e Festival de Cannes, les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne, cinéastes humanistes, ont dédié samedi leur Prix spécial au "boulanger de Besançon", Stéphane Ravacley.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.56
couvert
le 14/04 à 18h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %