Alerte Témoin

Menaces sur un lycée: le suspect de Haute-Saône hors de cause

Publié le 20/05/2013 - 14:29
Mis à jour le 21/05/2013 - 15:59

Un adolescent de 18 ans, interpellé dimanche en Haute-Saône car soupçonné d'avoir menacé sur internet de commettre une fusillade dans un lycée, a été libéré lundi en milieu de journée après une nuit passée en garde à vue, aucune charge n'ayant été retenue contre lui. 

menace_strasbourg.jpg
Portrait de l'adolescent recherché par la police. le jeune Haut-Saônois est hors de cause

"La garde à vue a été levée. Rien ne permet d'incriminer ce jeune, ni de près ni de loin", a déclaré la vice-procureure Lydia Pflug. Le jeune homme, qui fêtait son 18e anniversaire ce lundi, avait été interpellé sur la base de sa "forte ressemblance" avec la photo de l'internaute suspecté d'avoir envoyé des menaces mardi dernier depuis un cybercafé de Strasbourg.

D'autres pistes...

Les enquêteurs étaient remontés jusqu'à lui à la suite d'un renseignement obtenu via le numéro vert spécialement mis en place dans le cadre de ce dossier.  Après la libération de ce jeune majeur, les enquêteurs "continuent à explorer d'autres pistes", a dit Mme Pflug.

De son côté, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a estimé lundi qu'il faudrait du temps pour que l'enquête aboutisse.  "Une enquête très vaste a été menée sous l'autorité du parquet de Strasbourg. Tout est fait pour retrouver celui ou ceux qui seraient l'auteur ou les auteurs de ces menaces", a dit le ministre en marge d'un déplacement à Villiers-sur-Marne. "Ces menaces, il faut les prendre au sérieux. Je pense qu'il nous faudra encore du temps pour appréhender les auteurs de ces menaces (...) ou de ce canular", a-t-il ajouté.

Les forces de l'ordre mobilisées devant les lycées

Vendredi, plus de 750 policiers et gendarmes avaient été déployés devant les 59 lycées du Bas-Rhin, et le dispositif de sécurité maintenu autour des établissements encore ouverts samedi matin, après qu'un internaute anonyme eut posté sur un forum sur internet un message dans lequel il menaçait de commettre un massacre dans un lycée, puis de se suicider.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.59
légère pluie
le 03/06 à 18h00
Vent
2.58 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
66 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune