Mieux détecter les voleurs de métaux

Publié le 16/07/2012 - 18:34
Mis à jour le 17/07/2012 - 07:33

Devant l’ampleur du fléau, une convention de lutte contre le vol et le recel des métaux a été signée ce lundi à Devecey, près de Besançon.

Lutte

PUBLICITÉ

Depuis trois ans, date à laquelle certains métaux ont connu une envolée sensible de leur cours, le vol de cuivre, d’aluminium ou de laiton est devenu un « sport national ». Entre 2009 et 2011, gendarmerie et police ont enregistré une hausse de 146% des affaires de ce type dans le Doubs.

125 vols ont été dénombrés dans le département en 2011 pour un préjudice de 727 600 euros. 66 faits ont déjà été constatés au premier semestre 2012 avec l’apparition de nouvelles « cibles ». Récemment à Nods, Etalans et Etupes, les voleurs se sont attaqués aux lampadaires publics dans des lotissements d’où ils ont extrait les fils de cuivre. Le cours de ce dernier s’élève actuellement à 6200 euros la tonne…

Depuis le début de l’année, 8,2 tonnes de cuivre et 2 tonnes de métaux divers ont déjà été subtilisées dans le Doubs, sans compter 12 plaques d’égout, 19 batteries, 11 pots catalytiques et quatre panneaux de signalisation routière…. Les vols, qui ne relèvent pas de filières organisées mais de délinquance de proximité, se produisent essentiellement sur des chantiers de construction ou de démolition. La gendarmerie travaille actuellement sur « une affaire de grande ampleur ».

La convention signée entre l’Etat et la fédération des entreprises de recyclage avec une dizaine de partenaires parmi lesquels le procureur de la République, la SNCF, RFF, ERDF, Orange ou la Capeb a pour objectif de « mettre en place une politique rigoureuse d’achat au détail par les entreprises spécialisées ».

«Pour éviter toute entrée de matières frauduleuses sur le site, tous nos achats de métaux se font par chèque et nous tenons un registre de police pour faciliter le travail des forces de l’ordre au cas où », a expliqué Geoffroy Secula, directeur des exploitations de Bourgogne Recyclage, qui dirige deux sites en Bourgogne et quatre dans le Doubs, dont celui de Devecey où a eu lieu la signature de la convention.

Celle-ci prévoit également la création d’un réseau d’alerte sur les vols de métaux et la mise en place d’un partenariat entre les entreprises de recyclage et les référents de la police et de la gendarmerie pour sécuriser les chantiers et tous les sites hébergeant les types de métaux tant convoités aujourd’hui.

Reste maintenant à convaincre les entreprises spécialisées non adhérentes à la fédération d’intégrer le dispositif. Le préfet a souligné que sur les 40 entreprises du Doubs, seules 7 étaient concernées par la signature. Le Doubs est le premier département de la région à disposer d’une telle convention à l’instar d’autres départements du grand Est.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.32
ciel dégagé
le 15/09 à 21h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1022.11 hPa
Humidité
80 %

Sondage