Mort en garde à vue : la famille continue son combat

Publié le 05/01/2011 - 19:21
Mis à jour le 05/01/2012 - 20:39

La famille du septuagénaire mort en garde à vue à la gendarmerie d’Amancey a appris ce matin du procureur que l’affaire serait sans doute classée sans suite.

PUBLICITÉ

Ce mercredi 5 janvier au matin, la famille de la victime qui avait porté plainte pour homicide involontaire a été reçue par le procureur. Ce dernier aurait déclaré qu’aucune faute pénale n’avait été commise.

Le 22 juin 2010, l’homme de 77 ans avait été placé en garde à vue dans une affaire d’empoisonnement d’animaux. Placé en cellule vers 12h30, les gendarmes l’ont découvert inanimé à leur retour de la pause déjeuner. L’autopsie indiquera que l’homme est décédé d’une crise cardiaque suite à un stress excessif.

Déçue par le parquet que devrait classer sans aucun doute l’affaire, la famille pourrait continuer son combat en justice et saisir le Tribunal de Grande Instance par le biais de la procédure de citation directe.

(Source : France 3 Franche-ComtéEst Républicain)

 


 


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un étudiant de Besançon crée un site illégal de streaming et génère 200.000 euros en crypto-monnaie

Un étudiant de Besançon crée un site illégal de streaming et génère 200.000 euros en crypto-monnaie

(MIS A JOUR) • Un homme de 22 ans, étudiant en master 2 à Besançon en robotique informatique, a été interpellé en avril 2019 suite à d'importants faits de "contrefaçon et recel de contrefaçon de séries télévisées, commis en bande organisée". Six autres personnes ont été placées en garde à vue.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.77
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage