Noyade de Daris : sa maman va pouvoir assister aux obsèques de son fils au Kosovo

Publié le 04/09/2017 - 11:53
Mis à jour le 04/09/2017 - 16:18

La mère de Daris, ce petit garçon de 7 ans décédé après une noyade à la piscine Chalezeule le 27 août 2017, va finalement pouvoir se rendre au Kosovo pour les obsèques de son fils grâce à un laissez-passer. 

PUBLICITÉ

Les associations Réseau Éducation sans Frontières, Resf 25 CDDLE (Collectif de Défense des Droits des Étrangers), Collectif Solmiré (Solidarité Migrants Réfugiés) qui ont soutenu la famille de Daris dans sa demande d’un laissez-passer pour permettre à la mère de Daris d’aller au Kosovo pour les obsèques de son fils Daris, et d’un hébergement à Besançon pour toute la famille ont pris « bonne note des mesures annoncées par communiqué de presse par le Préfet du Doubs, et confirmées par téléphone, ainsi que par le Maire de Besançon ». Ces mesures comprennent :

  • Une autorisation de retour à Besançon pour la mère de Daris après les obsèques
  • Un hébergement en hôtel Formule 1. 

« Même si l’on aurait pu espérer une proposition d’hébergement plus adaptée à la situation particulière de ces personnes durement touchées, cette proposition a été acceptée par la famille, qui a un grand besoin de retrouver une intimité pour commencer son travail de deuil », précisent les associations. 

Le 115 a été prévenu et le père de Daris devrait confirmer son accord dès lundi matin. Quant au départ de la maman, « son état de santé ne lui permet malheureusement pas de se rendre seule au Kosovo. Elle a été admise aux urgences du CHRU de Besançon une partie de la journée de dimanche, après avoir été victime d’un malaise. »

Les précisions du préfet du Doubs

Le préfet du Doubs précise dans un communiqué de ce lundi qu’il est intervenu « aupre?s de l’ambassadeur de France au Kosovo concernant le de?placement de Madame Azemi, la mère de Daris, afin de lui permettre d’assister aux obse?ques de son fils au Kosovo cette semaine ».

A ce sujet, il tient a? apporter les pre?cisions suivantes : « non seulement il ne s’oppose pas a? son retour en France mais il a pris contact avec les autorite?s consulaires afin que le retour de Madame Azemi sur le territoire franc?ais puisse se faire sans difficulte?s. » 

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.96
légère pluie
le 25/05 à 15h00
Vent
3.4 m/s
Pression
1016.1 hPa
Humidité
71 %

Sondage