Plus de 4 kg de drogue découverts chez une femme de 39 ans à Besançon

Publié le 06/04/2024 - 09:19
Mis à jour le 06/04/2024 - 09:19

C’est grâce à un renseignement reçu que la police nationale a pu effectuer une belle prise le 3 avril 2024 rue des Flûtes Agasses à Besançon. Une femme de 39 ans a été arrêtée après que les policiers aient découvert à son domicile plus de 4 kg de produits stupéfiants et 8.850€.

 © Élodie R.
© Élodie R.

Arrivé sur place à 8h du matin, le chien de dépistage de drogue effectuait un marquage sur l’un des volets de l’appartement puis sur la porte d’entrée du logement. Après avoir frappé à plusieurs reprises, la locataire a fini par ouvrir sa porte. Les policiers ont alors immédiatement remarqué qu’une forte odeur de cannabis se dégageait de l’appartement et la présence de sacs contenant des stupéfiants. 

La femme s’est alors précipitée à sa chambre pour se saisir de son téléphone portable et a été immédiatement interpellée par les agents et placée en garde à vue. 

Près de 9.000 € et plus de 4 kg de drogue

Sur place, la perquisition de l’appartement a permis la découverte de 8.850 €, une comptabilité, de nombreux emballages, deux téléphones portables, 3.836 grammes de résine de cannabis, 681 grammes d'herbe de cannabis, 146 grammes "d extraction" (matière grasse extraite de la plante de cannabis), 47,3 grammes de cocaïne.

Entendue une première fois, la mise en cause a nié toute implication et a refusé de s’expliquer. 

27.000€ de vente et 13 kg de drogue en une semaine

Au vu des feuilles de comptes retrouvées lors de la perquisition, une estimation permettait d’établir la revente en une semaine, à plus de 27.000 euros et plus de 13 kg de stupéfiants, tous produits confondus (résine et herbe). 

Entendue une seconde fois, elle a déclaré aux agents conditionner les stupéfiants pour le compte de tiers, dont elle taisait le nom par peur de représailles, depuis mi-février 2024 après  avoir répondu à une annonce sur l’application SIGNAL. Elle a également signifié aux policiers avoir gagné depuis février la somme totale de 1.000€ pour le "travail effectué" et ce, dans le but de rembourser ses dettes. 

À l’issue de sa garde à vue elle a été présentée le lendemain devant le substitut du procureur en vue d’une comparution immédiate.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.63
couvert
le 27/05 à 12h00
Vent
2.6 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
66 %