Alerte Témoin

Gardes à vue, perquisitions, convocations... La police traque les participants à des rodéos urbains à Besançon

Publié le 15/03/2017 - 14:23
Mis à jour le 15/03/2017 - 14:33

C'est un fléau qui touche de nombreuses villes y compris Besançon : les rodéos urbains. Un individu a été interpellé pour des rodéos de deux roues motorisés qui se sont déroulés les samedis 19 et 26 février 2017.  

dsc_3800.jpg
illustration © damien poirier

Une dizaine d'individus participait à chacun de ses rodéos. Les investigations menées par la police, notamment via la vidéoprotection de la ville, ont permis dans un premier temps d'identifier un jeune majeur bisontin, défavorablement connu des services de police, circulant sur une motocross non homologuée.

Convoqué au commissariat de Besançon ce mardi 14 mars, il a été placé en garde à vue et entendu sur les deux faits, qu'il a fini par reconnaitre.

Une perquisition qui avait été faite à son domicile, avait permis de retrouver la motocross qu'il pilotait lors des rodéos des 19 et 26 février.

D'autres participants à ces rodéos seront convoqués 

Le magistrat de permanence a ordonné le placement sous scellé de la motocross et la notification de deux convocations sur reconnaissance préalable de culpabilité assorties d'une convocation par officier de police judiciaire pour le 7 septembre 2017. Soit deux convocations pour chaque fait.

Pour le rodéo du 19 février, une circulation de véhicule non homologuée a été retenue. Pour le rodéo du 26 février, la mise en danger de la vie d'autrui a été retenue.

Concernant ces deux rodéos, d'autres individus sont identifiés ou en cours d'identification. Ils seront convoqués prochainement au service de police.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.94
    couvert
    le 16/07 à 15h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    37 %

    Sondage