Pourquoi les élus verts n'ont pas voulu rencontrer Manuel Valls

Publié le 04/07/2015 - 10:17
Mis à jour le 04/07/2015 - 10:20

Les élus EELV  du conseil régional de Franche-Comté n'ont pas souhaité aller à la rencontre du Premier ministre vendredi à la Citadelle de Besançon  à l'occasion de la signature du contrat de Plan État-Région. "Nous ne défendons pas le même modèle de société" expliquent-ils. Le député vert Éric Alauzet était lui bien présent.

dsc_7846.jpg
© damien POIRIER
PUBLICITÉ

Pourquoi les élus EELV du conseil régional de Franche-Comté ne sont pas allés à la rencontre de Manuel Valls lors de sa visite à Besançon et Ornans?  Dans un communiqué, ils expliquent leur position.

  • Parce qu'il est le 1er ministre de l'austérité
  • Parce qu'il est le 1er Ministre d'une fausse décentralisation et d'une fausse réforme territoriale
  • Parce qu'il est le 1er Ministre qui se méfie de la démocratie et qui fait passer la loi Macron à coup de 49-3
  • Parce qu'il est le 1er Ministre qui a poursuivi et amplifié la politique répressive à l'encontre des immigrés, politique initiée par Sarkozy
  • Parce qu'il est le 1er Ministre d'un Président de la République qui ne tient pas ses engagements.

Les conseillers régionaux EELV de Franche-Comté continuent à préparer l'avenir en lien avec les attentes et les préoccupations des Français, bien sûr l’emploi, mais aussi l’environnement.

Notre projet n'a rien à voir avec l'exploitation des gaz de schiste en Algérie dont M. Valls fait la promotion, pas plus qu'avec le développement du nucléaire à l'international ni même avec ses références à une guerre des civilisations. Nous ne défendons pas le même modèle de société.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Alexandra Cordier quitte ses fonctions d’attachée de presse du maire de Besançon

La candidate déchue de l'investiture En marche pour l'élection municipale de Besançon en 2020 Alexandra Cordier quitte ses fonctions d'attachée de presse du maire de Besançon ce vendredi 29 novembre. Une information qui enchaine avec celle de sa démission de référente départementale LREM dans le Doubs mi-novembre.

Anne Vignot et son Equipe disent « Non à l’extension des horaires de travail le dimanche et le soir »

Anne Vignot, candidate à l'élection municipale et les membres du rassemblement des écologistes et de la gauche pour l'élection municipale de 2020 contestent l’extension de l'ouverture des magasins le dimanche et le soir jusqu’à minuit, selon un communiqué du jeudi 28 novembre 2019.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.16
légère pluie
le 07/12 à 21h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage