Recherché depuis plusieurs jours, un homme interpellé après avoir reçu une balle dans la cheville

Publié le 21/04/2019 - 18:42
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:00

Les faits se sont produits ce dimanche 21 avril 2019 entre 12 et 13h00 à L’Isle-sur-le-Doubs. L’individu était recherché depuis plusieurs jours et est actuellement en cours d’intervention chirurgicale, nous indique le Parquet de Besançon.

2 quai du Canal, anciennement l'hôtel La Marine © google street view ©
2 quai du Canal, anciennement l'hôtel La Marine © google street view ©

Une équipe de la gendarmerie est intervenue ce dimanche au niveau de l'ancien hôtel désaffecté "La Marine". C'est à cet endroit qu'elle a réussi à interpeller un individu, dont le profil s'avère marginal et toxicomane. Après une importante opposition aux Forces de l'Ordre, un gendarme a dû faire usage de son arme et a touché la cheville de l'homme posté sur le toit de l'ancien hôtel. Ce dernier a été conduit aux urgences et est en cours d'intervention chirurgicale.

Sa compagne en garde à vue depuis jeudi…

Le 11 avril dernier, l'individu avait été arrêté pour vol, mais la garde à vue avait été levée suite à une "incompatibilité de garde à vue", indique le parquet. Ce jeudi 18 avril, il avait été signalé à la gendarmerie, car il importunait les passants et faisait du porte-à-porte avec sa compagne.

En fuite après avoir tenté de voler une arme de service

Mis en garde à vue le jeudi, il avait réussi à prendre la fuite après avoir tenté de dérober l'arme de service d'un gendarme. Sa compagne, "hystérique", aurait créé le trouble permettant à l'individu de s'échapper. Il a alors été une nouvelle fois signalé ce dimanche ce qui a permis son interpellation.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.07
légère pluie
le 26/05 à 15h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %