Recherché depuis plusieurs jours, un homme interpellé après avoir reçu une balle dans la cheville

Publié le 21/04/2019 - 18:42
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:00

Les faits se sont produits ce dimanche 21 avril 2019 entre 12 et 13h00 à L'Isle-sur-le-Doubs. L'individu était recherché depuis plusieurs jours et est actuellement en cours d'intervention chirurgicale, nous indique le Parquet de Besançon.

2 quai du Canal, anciennement l'hôtel La Marine © google street view
2 quai du Canal, anciennement l'hôtel La Marine © google street view
PUBLICITÉ

Une équipe de la gendarmerie est intervenue ce dimanche au niveau de l’ancien hôtel désaffecté « La Marine ». C’est à cet endroit qu’elle a réussi à interpeller un individu, dont le profil s’avère marginal et toxicomane. Après une importante opposition aux Forces de l’Ordre, un gendarme a dû faire usage de son arme et a touché la cheville de l’homme posté sur le toit de l’ancien hôtel. Ce dernier a été conduit aux urgences et est en cours d’intervention chirurgicale.

Sa compagne en garde à vue depuis jeudi…

Le 11 avril dernier, l’individu avait été arrêté pour vol, mais la garde à vue avait été levée suite à une « incompatibilité de garde à vue« , indique le parquet. Ce jeudi 18 avril, il avait été signalé à la gendarmerie, car il importunait les passants et faisait du porte-à-porte avec sa compagne.

En fuite après avoir tenté de voler une arme de service

Mis en garde à vue le jeudi, il avait réussi à prendre la fuite après avoir tenté de dérober l’arme de service d’un gendarme. Sa compagne, « hystérique », aurait créé le trouble permettant à l’individu de s’échapper. Il a alors été une nouvelle fois signalé ce dimanche ce qui a permis son interpellation.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.94
couvert
le 15/10 à 0h00
Vent
1.88 m/s
Pression
1009.77 hPa
Humidité
83 %

Sondage