Rupture de canalisation : une partie du boulevard fermée au moins jusqu'à mardi

Publié le 26/11/2021 - 14:23
Mis à jour le 27/11/2021 - 10:15

MISE A JOUR • Une canalisation a cédé à la mi journée dans le quartier de Montrapon sur le boulevard Churchill dans le secteur de l’Intermarché, rue de l’épitaphe à Besançon. La route a été totalement inondée. La circulation est fermée sur le boulevard uniquement dans sens montant en direction de Palente entre le rond point de la piscine Mallarmé et l’avenue de Montrapon. Des déviations sont en place.

Une rupture de canalisation enterrée est à l'origine du ruisseau qui a inondé le boulevard ce vendredi 26 novembre peu après midi. C'est un véritable torrent qui a surpris les automobilistes. Cette rupture de canalisation a entraîné des bouchons monstres aux alentours.

Les services de la direction voirie et eau, assainissement de Grand Besançon Métropole sont rapidement arrivés sur place afin de couper les vannes en amont et en aval. La police municipale est également mobilisée pour gérer les flux de circulation dans le secteur.

Quelle l'origine de cette rupture ?

Selon nos informations, il s'agirait d'une canalisation vétuste qui a cédé suite à d'éventuels mouvements de terrain et la pression. Par chance, c'est une canalisation "de transit" qui ne dessert pas directement les habitations. Aucune coupure d'eau ne serait donc à prévoir.

Des dégâts importants, la circulation coupée pendant plusieurs jours

Le boulevard est fermé en direction de Palente du rond point "Charlottesville" de la piscine Mallarmé jusqu'à l'avenue de Montrapon. Des déviations sont mises en place. Selon Marie Zéhaf, adjointe à la Ville de Besançon en charge de la voirie de proximité, cette partie du boulevard restera fermée "au moins jusqu'à mardi", mais les travaux (creusement et enrobé) risquent de prendre plus de temps en raison de la météo prévue ces prochains jours à Besançon. L'adjointe salue toutefois "l'intervention rapide des services de la Ville".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Tirs à Planoise le 22 janvier : l’enquête a déjà permis de trouver la voiture des malfaiteurs

Le procureur de la République Étienne Manteaux a tenu une conférence de presse ce mercredi 25 janvier, trois jours après que des coups de feu à l'arme de guerre aient été tirés rue de Fribourg, dans le quartier de Planoise à Besançon. L’enquête a déjà levé le voile sur plusieurs éléments.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.99
couvert
le 27/01 à 0h00
Vent
2 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
88 %