Alerte Témoin

Seconde guerre mondiale : le Souvenir Français rend hommage aux aviateurs anglais morts à Besançon

Publié le 08/06/2015 - 09:05
Mis à jour le 08/06/2015 - 09:05

Le mercredi 10 juin 2015, à 9h30,  une trentaine de ressortissants du Royaume-Uni seront réunis pour une brève et émouvante cérémonie au cimetière de Besançon Saint-Claude, en présence de Jean-Claude REBIERE, délégué départemental du Souvenir Français, pour rendre hommage à des aviateurs anglais décédés le 16 juillet 1943 à Besançon.

dsc_0012.jpg
dsc_0012.jpg
PUBLICITÉ

Dans le cimetière Saint-Claude de Besançon, existe une tombe depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale qui est restée longtemps la tombe d'aviateurs anglais inconnus.

Grâce aux recherches de Michel MARLIN (délégué départemental du Souvenir Français disparu l'an dernier) et d'autres personnes comme le colonel DUTRIEZ (historien), et avec l'aide de correspondants Anglais, il a été possible de retrouver l'identité des deux aviateurs enterrés dans ce cimetière. Une première cérémonie a eu lieu il y a deux ans.

?Une nouvelle stèle vient d'être déposée sur la tombe, financée par le gouvernement britannique.

Les personnes présentes seront essentiellement des membres des familles et des proches des deux militaires britanniques.

Rappel des faits du 16 juillet 1943 :

Le 16 juillet 1943, un bombardier léger anglais Halifax s'écrase sur la gare Viotte de Besançon.
Les membres de l'équipage sont tués et leurs dépouilles sont enterrées au cimetière de Besançon Saint-Claude dans la tombe dont il est question ce jour.

Selon certaines interprétations, le bombardement de la gare Viotte aurait constitué un raid de diversion mené par une douzaine d'appareils. Il aurait eu pour but de détourner l'attention de l'aviation allemande, car l'objectif principal du jour était les usines Peugeot. Cette explication n'a toutefois pas été confirmée officiellement et il s'agissait peut-être d'un bombardement tactique pour couper les progressions de convois allemands.

Il se dit que l'Halifax serait rentré en collision avec un avion de chasse allemand. Cela a été impossible de le vérifier puisque les archives allemandes de l'époque ont disparu, cependant cette hypothèse a été étayée par plusieurs témoignages qui ont confirmé la collision.

Les pertes humaines et dommages dans le quartier de la gare furent importants :

  • 51 morts
  • 134 blessés
  • 10 personnes au moins ont disparu notamment des voyageurs en transit à la gare (morts restés inconnus)
  • 24 immeubles détruits
  • 32 immeubles rendus inhabitables
  • 650 immeubles atteints

Les Allemands perdurent cette nuit-là trois chasseurs et les Anglais six avions.

Le bombardement simultané des usines de Sochaux fut un raté puisque peu de bombes tombèrent sur l'usine. Il y eut 125 morts et 250 blessés dans la population sochalienne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.26
légère pluie
le 19/02 à 12h00
Vent
4.5 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
83 %

Sondage