Six jeunes âgés de 13 à 15 ans agressent une infirmière et lui volent son véhicule

Publié le 26/01/2023 - 09:16
Mis à jour le 26/01/2023 - 09:21

L'infirmière de 34 ans est tombée dans un guet-apens dans la nuit du 21 janvier dans l'avenue de l'Observatoire où six jeunes l'ont agressé à la bombe lacrymogène avant de prendre la fuite avec son véhicule. Trois d'entre eux ont été retrouvé par les pliciers dès le lendemain. 

 © Elodie R
© Elodie R

Le 21 janvier dernier, des patrouilles de polices se sont rendues vers 21h45 avenue de l’Observatoire à Besançon. Sur place, une infirmière libérale de 34 ans leur a expliqué qu’elle venait de se faire dérober son véhicule alors qu’elle procédait à sa tournée de soins. 

La femme a raconté qu’elle circulait au volant dans son véhicule lorsqu’un jeune sur une trottinette électrique a fait semblant de tomber devant elle pour l’obliger à freiner. Plusieurs autre jeunes ont alors ouvert la porte de son véhicule et l’ont extraite de force en l’aspergeant de gaz lacrymogène au visage. 

Au total, les six jeunes impliqués dans le vol ont pris la fuite à bord du véhicule et la bombe lacrymogène a été retrouvée sur les lieux par les policiers.

L’infirmière a déposé plainte aux commissariat de police accompagné d’un témoin entendu par les policiers. 

Le véhicule découvert par la BAC dès le lendemain

Dès le lendemain, les policiers de la BAC ont procédé à la recherche du véhicule qui a été localisé dans une résidence de la rue de Chaillot avec à son bord, trois individus. 

Les policiers se sont alors approchés du véhicules pour contrôler leurs occupants mais ceux-ci étaient enfermés à l’intérieur avec des masques chirurgicaux noirs dissimulant leurs visages. Après plusieurs coups de bâton télescopique dans la vitre du conducteur, celui-ci a finalement déverrouillé le véhicule. 

Les trois occupants mineurs portaient des gants et ont été découvert en possession de cagoules et de tour de cou noirs. Ils ont été interpellés vers 17h35 le 22 janvier et placés en garde à vue. 

Auditionnés le 24 au matin, les trois jeunes âgés de 13 à 15 ans ont tous niés les faits. Ils ont expliqué aux policiers s’être installés dans le véhicule pour pouvoir y manger sans savoir qu’il était volé. 

Une vidéo Snapchat comme preuve

Lors des investigations, les policiers ont découvert des vidéos Snapchat, faites 30 minutes avant le vol, où les auteurs se filmaient. L’un d’entre eux a été formellement reconnu et la perquisition à son domicile a permis de retrouver l’ensemble des habits qu’il portait au moment de l’agression. Entendu une nouvelle fois, le jeune homme a continué à nier. 

Les trois individus ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en contact les uns avec les autres et soumis à un couvre feu entre 22h et 6h. Ils seront jugés au tribunal au mois de mars prochain. 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.25
légère pluie
le 18/04 à 15h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
66 %