Graffiti

7 articles trouvés
« 49-3 : on se vengera » : dégradations au local PS de Besançon

« 49-3 : on se vengera » : dégradations au local PS de Besançon

Le passage en force de la loi travail devant l'Assemblée nationale n'a visiblement pas été été du goût de tous. Certains l'ont fait savoir en taguant et en dégradant les locaux du parti socialiste à Besançon. Nicolas Bodin, le secrétaire départemental du PS du Doubs a porté plainte. En marge des manifestations anti loi travail, cinq à six vitrines de magasins et boutiques ont été dégradées  dans la nuit dans le secteur de la rue Fontaine Argent. 

Une note de couleur sur le pont de la Gibelotte pendant les travaux du TCSP à Besançon

Une note de couleur sur le pont de la Gibelotte pendant les travaux du TCSP à Besançon

Depuis le mois de janvier et jusqu’au printemps 2017, des voies réservées aux bus vont être aménagées sur le tracé de la ligne 3 du réseau Ginko entre la Gare Viotte, le Campus de la Bouloie et Temis. Depuis lundi 25 avril, Guillaume Barnasson, un graffeur bisontin, réalise une fresque sur le thème des transports urbains.

Un tagueur présumé de 16 ans en garde à vue

Un tagueur présumé de 16 ans en garde à vue

Un adolescent de 16 ans a été interpellé, une bombe de peinture à la main, lundi 9 décembre 2013 vers 23h30 à Besançon. Il est suspecté d'être l'auteur de trois ou quatre tags "Chak", une signature qui fleurie sur les murs de la ville.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.02
légère pluie
le 18/10 à 12h00
Vent
6.37 m/s
Pression
1013.15 hPa
Humidité
82 %

Sondage