Besançon : des animaux menacés par le réchauffement climatique recouvrent le réservoir d'eau potable des Clairs-Soleils

Publié le 09/03/2020 - 14:01
Mis à jour le 12/03/2020 - 16:38

Article écrit par des jeunes de l'ASEP •

En décembre 2019, Guillaume Barnasson, Sébastien Chommy et Philippe Vuillemin ont entamé la réalisation d'un projet de fresque de 300 m² sur le réservoir d'eau potable du fort Benoit dans le quartier des Clairs-Soleils à Besançon. Les enfants de l'ASEP les ont rencontrés pour discuter de leur œuvre mercredi 4 mars 2020.

Le service des eaux et assainissement du Grand Besançon Métropole a contacté Philippe Vuillemin, responsable de la culture urbaine à l'ASEP et du CCUB, facilitateur de projet auprès de la ville de Besançon, afin de réaliser un projet de graffitis sur la façade du réservoir d'eau potable du Fort Benoit. Ainsi le Grand Besançon compte prévenir dégradations et vandalisme tout en proposant une alternative à un mur uniforme et ennuyeux. La demande auprès des grapheurs, Guillaume Barnasson (37 ans) et Sébastien Chommy (40 ans), était de créer un beau projet autour de l'eau et de la Nature.

Les animaux menacés par le réchauffement climatique à l'honneur

Le thème du projet a "beaucoup inspiré" les grapheurs qui ont recherché des animaux menacés par le réchauffement climatique tels que la grenouille verte, la libellule, le castor, le martin pêcheur, le manchot royal ou encore l'iguane des Galápagos. Peint sur le réservoir, ce dernier est considéré comme le Gardien, et donne ainsi son nom à l'oeuvre.

Le projet n'est aujourd'hui pas encore finalisé bien que les trois artistes y aient déjà passé plus de huit semaines. Ils pensent travailler encore pendant au minimum deux semaines. Guillaume, Philippe et Sébastien ne vivent pas du graffiti et réalisent le projet sur leur temps libre. La saison hivernale n'est pas la plus évidente pour réaliser un projet de graffiti en extérieur.

14 000€ et 900 sprays de couleurs

Le budget accordé au chantier s'élève à plus de 14 000€ et a permis aux artistes de se procurer le matériel nécessaire pour mener à bien le projet soit près de 900 sprays au total dont 400 pour peindre les fonds et 500 pour les animaux, du matériel de travail en hauteur, la réalisation des pochoirs et de quoi réaliser des pochoirs pour les détails. Parmi ces détails, les enfants ont pu remarquer avion, bateau, voiture et même quelques êtres humains reconnaissables à leur silhouette, les vraies stars étant les animaux.

Les enfants passionnés ont rencontré les artistes une matinée et ont pu leur poser toutes leurs questions pour réaliser cet article.

Infos pratiques

  • Conseil de la rédaction pour les curieux des animaux et de leur mode de vie : le programme « Notre Planète » sur Netflix et « L’Iguane des Galapagos » sur Arte, celui-ci ayant inspiré le Gardien du réservoir.

Les jeunes rédacteurs de cet article : Juliette Boulet ; Méline Rappeneau ; Célia Rappeneau ; Joséphine Piquard ; Swen Lonjarret ; Sandro Moreira ; Ophélia Martin ; Clara Moritz.

INFOS +

En partenariat avec maCommune.info, Anthony Santoro, responsable du secteur vacances à l'Asep à Besançon, a proposé aux jeunes qui le souhaitaient, de participer à l'élaboration et la publication d'un article journalistique pour parler d'un sujet d'actualité locale : le réservoir d'eau du quartier des Clairs-Soleils à Besançon repeint par des graffeurs bisontins. Pour se préparer et apprendre les bases de l'écriture journalistique, les huit jeunes de l'Asep ont participé à un atelier animé par Alexane, journaliste pour maCommune.info.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.34
ciel dégagé
le 28/11 à 3h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
82 %

Sondage