Alerte Témoin

Téjas, le Lion d’Asie de la Citadelle de Besançon, déménage en Allemagne

Publié le 02/03/2016 - 12:37
Mis à jour le 03/03/2016 - 08:46

Prévu depuis octobre 2015, le transfert du lion d’Asie mâle de la Citadelle de Besançon vers le zoo de Cologne en Allemagne a pu être réalisé ce 1er mars 2016, toutes les conditions nécessaires étant désormais réunies. Afin de continuer à participer au programme de sauvegarde de son espèce en danger, Téjas poursuit son chemin après avoir assuré la pérennité du Lion d’Asie à la Citadelle, où il laisse une progéniture de quatre jeunes.

lion.png
Téjas Photo : La Citadelle

Né au Zoo de Chester (Royaume-Uni) en 2008, Téjas était arrivé à la Citadelle il y a 8 ans à l’âge de 4 mois et ½. Il avait été élevé à la main par l’équipe de soigneurs de Chester après abandon par sa mère. Arrivé à Besançon sans avoir fréquenté d’autres lions, il a alors dû s’adapter à son espèce et se sociabiliser auprès de nos deux femelles de l’époque (Shiva et sa mère Lady). Ces dernières lui ont permis d’acquérir peu à peu la confiance et l’assurance nécessaires au développement d’un comportement naturel.

Nés de Téjas et Shiva, quatre jeunes lions d’Asie sont actuellement présentés à la Citadelle. Le Muséum de Besançon fait ainsi partie des quelques établissements dans le monde à préserver cette espèce rare, classée en danger sur la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Alors qu’à la Citadelle Téjas avait dû être séparé de sa progéniture, son accueil par le zoo de Cologne va lui permettre de trouver la compagnie de nouvelles femelles, avec lesquelles il pourrait se reproduire et continuer à assurer la pérennité de son espèce.

Espèce menacée, le Lion d’Asie bénéficie d’un programme européen d’élevage (EEP). Créés pour la sauvegarde des espèces animales en danger, ces programmes consistent à déléguer la gestion de toute la population ex-situ (en établissements zoologiques) d’une espèce donnée à un coordinateur européen aidé d’un comité scientifique. Assurant le maintien d’une diversité génétique suffisante au sein de groupes d’animaux ex-situ, un EEP veille à la reproduction des animaux génétiquement importants en priorité, ce qui est le cas pour Téjas. Les recommandations de reproduction et de transferts se font en fonction des naissances, des décès et de la place disponible pour pouvoir accueillir les animaux, et doivent être suivies scrupuleusement par chaque établissement.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Canicule : il est interdit de se baigner dans les lacs et les rivières

Conseils • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

Risques d’incendies dans le Jura : les consignes de la préfecture

Département le plus boisé de la région, le département du Jura est un de celui qui a le plus à craindre des feux de forêt alors que le retour d'une canicule est annoncé d'ici la fin de la semaine. La préfecture du Jura appelle à la vigilance et insiste sur les consignes à respecter pour éviter les feux de forêt.

Canicule : le Doubs et le Jura passent en vigilance orange

Météo France a placé les départements du Doubs et du Jura en vigilance orange canicule ce jeudi après-midi. Cette vigilance est valable jusqu'à vendredi 31 juillet à 16 heures. Les températures peuvent encore s'élever un peu en fin d'après-midi pour atteindre leur valeur maximale de la journée. Vendredi, le pic de chaleur atteindra son apogée sur les 13 départements en vigilance orange.

36, 37, 38°C à l’ombre… Ces prochaines journées seront très chaudes en Franche-Comté, la pluie de retour samedi

Une nouvelle vague de chaleur envahit l'Hexagone dès ce jeudi 30 juillet 2020. Même si la Franche-Comté ne fait pas partie des régions les plus touchées, le mercure va grimper très haut selon les prévisions de Météo France. La pluie devrait être de retour à partir de samedi…

Sécheresse : restrictions d’eau dans six départements de Bourgogne-Franche-Comté

Le département du Territoire de Belfort a pris mercredi des mesures de restriction de l'usage de l'eau, à l'instar de cinq autres départements de Bourgogne-Franche-Comté déjà touchés par la sécheresse, a-t-on appris auprès des préfectures. Après la Saône-et-Loire, la Côte-d'Or, l'Yonne, le Doubs et la Haute-Saône, le Territoire de Belfort est le sixième des huit départements de la région à prendre des mesures de restriction d'eau en raison de la sécheresse, et ce "pour une durée de deux mois", a indiqué la préfecture terrifortaine.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     27.75
    partiellement nuageux
    le 06/08 à 15h00
    Vent
    3.54 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    33 %

    Sondage