Tramway: le Modem réclame une consultation populaire

Publié le 10/06/2010 - 14:52
Mis à jour le 10/06/2010 - 14:52

Face aux «incertitudes» et à la «contestation croissante» quant au projet de tramway de Besançon, Philippe Gonon, conseiller municipal et communautaire du Modem souhaite que «la population puisse donner son avis sur ce projet, le plus important et le plus coûteux jamais mené sur le Grand Besançon». Il rejoint la position du Mouvement Franche-Comté de Jean-Philippe Allenbach qui réclame égelement un référendum sur le tram.

1276174685.jpg
Philippe Gonon ©carvy
PUBLICITÉ

Le communiqué de Philippe Gonon:

« Les Communistes et l’UMP sont contre, les Verts sont hésitants,  les socialistes sont silencieux, tandis que l’Etat s’en mêle, s’opposant au passage du tram en centre-ville… Bousculant les clivages traditionnels, le dossier du tram sème la confusion dans la population.

Les habitants de l’agglomération s’inquiètent également devant l’importance de la dépense prévue et son probable futur dépassement,  les entreprises ont subi une hausse de 38% du versement transport, les commerçants craignent les  conséquences des travaux….

Devant tant d’incertitudes  et une sourde contestation grandissante, il serait juste :

1) que la population puisse donner son avis  sur ce projet,  le plus important et le plus coûteux jamais mené sur le Grand Besançon, par le biais d’une consultation populaire du même type que celle qui fut organisée en 2001 par le maire de Besançon à propos de la gare d’Auxon, quand bien même ce dernier projet, à la différence de celui du tram, avait aucune incidence financière pour les habitants,

2) que les habitants puissent suivre de chez eux, via internet,  l’intégralité des  débats du conseil CAGB du 30 juin à l’issue duquel il sera décidé du projet de tram,

3) que les conseillers communautaires puissent, le 30 juin,  voter à bulletin secret pour une plus grande sérénité de ce débat.

La démocratie en sortirait grandie et toute contestation serait dès lors nulle et non avenue ».

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Non, les pneus hiver ne sont pas obligatoires en zone montagneuse…

Non, les pneus hiver ne sont pas obligatoires en zone montagneuse…

Rappel • Depuis quelques semaines circulent des rumeurs sur les réseaux sociaux : les pneus hiver vont être obligatoires en montagne, dont le Haut-Doubs et le massif jurassien, à partir du 1ernovembre 2019. Pourtant, non, aucune loi de ce type n’est  encore en vigueur… Mais pourrait l’être. Ce 17 septembre 2019 la préfecture du Jura a émis un démenti.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.05
ciel dégagé
le 20/09 à 9h00
Vent
7.12 m/s
Pression
1023.9 hPa
Humidité
46 %

Sondage