Un appel à projet pour aider à la protection des troupeaux contre le loup et le lynx dans le Jura

Publié le 27/02/2023 - 12:03
Mis à jour le 03/03/2023 - 10:07

Dans un communiqué en date du 27 février, la préfecture du Jura annonce l’ouverture d’un appel à candidatures à destination des éleveurs pour déposer un dossier d’aide en ligne visant à protéger les troupeaux ovins et caprins.

La préfecture précise que cette aide à la protection des exploitations et des troupeaux ovins et caprins contre la prédation a pour objectif de "favoriser l'adaptation des activités d'élevage à la présence de ces prédateurs (loup et lynx dans le Jura)". 

Elle vise à accompagner financièrement les éleveurs ovins et caprins "soumis à un risque de prédation à la mise en place de mesures de protection des troupeaux en compensant les surcoûts induits par les changements de pratique" sous forme de contrats annuels. Celles-ci font référence notamment au gardiennage renforcé, aux chiens de protection, aux clôtures électrifiées ou encore à l’étude et à l’accompagnement technique.

Le dispositif s’inscrit dans un double objectif d’assurer l’état de conservation favorable à l’espèce lupine et de réduire les contraintes économiques induites pour l’élevage pastoral.

Des mesures financées en fonction du risque de prédation

Dans l’ensemble du département du Jura, les mesures suivantes peuvent être financées :

  • achat et entretien de chiens de protection (taux de financement de 80 %)
  • accompagnement technique des éleveurs (taux de financement de 100 %)

Aussi, les éleveurs ayant des troupeaux dans les communes en cercle 2 (risque de prédation potentiel) sont éligibles à un financement pour les mesures suivantes :

  • achat de matériel de protection électrifié (taux de financement de 80 %)
  • étude de vulnérabilité de l’exploitation à la prédation par le loup (taux de financement de 100%).

De plus, les éleveurs ayant des troupeaux dans les communes en cercle 1 (prédation avérée) sont éligibles à un financement pour les mesures suivantes :

  • Gardiennage ou la surveillance renforcée des troupeaux.

Pour déposer une demande d’aide, la demande se fait obligatoirement en ligne jusqu’au 31 juillet 2023 sur le téléservice Safran accessible depuis TéléPAC ou Mes démarches.Pour toute question relative aux aides ou à la télédéclaration : tél : 03 84 86 80 80 / Courriel : ddt-seref-bf@jura.gouv.fr

Info + 

Les troupeaux bovins ne sont pas éligibles aux aides du FEADER précédemment décrites. Toutefois si vous souhaitez expérimenter des dispositifs de protection, vous pouvez prendre contact avec la DDT (03 84 86 80 80 / Courriel : ddt-seref-bf@jura.gouv.fr ) pour plus de renseignements quant aux modalités d’accompagnement.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.04
couvert
le 02/03 à 18h00
Vent
0.59 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
62 %