Un jeune Bisontin adepte du « vol à l’arraché »

Publié le 12/02/2013 - 17:10
Mis à jour le 17/04/2019 - 08:50

Un Bisontin de 17 ans a été arrêté en flagrant délit de vol à l'arraché. Il a reconnu quatre vols de sacs à main similaires, commis ces derniers jours sur des passantes du quartier de la gare Viotte à Besançon.

PUBLICITÉ

Rue Nicolas Bruand, vendredi 8 janvier 2013, une passante se fait arracher son sac à main par un jeune homme. Mais un témoin de la scène réagit et course « l’arracheur ». S’il ne parvient pas à rattraper le malfaiteur, il peut indiquer à la patrouille de police dépêchée sur place la direction prise par le fuyard.

Un suspect correspondant aux descriptions est vite interpellé. Placé en garde-à-vue, le jeune homme de 17 ans, déjà connu pour d’autres délits, reconnaît quatre vols à l’arraché au total, perpétrés ces derniers jours dans le même secteur. Les victimes : une femme de 81 ans, une autre de 75 ans et une troisième plus jeune.

Les victimes étaient des femmes

L’adolescent et un complice repéraient des femmes avec un sac à main, « mais pas forcément âgées« , assure-t-il. Pendant que l’adolescent sévissait, son complice faisait le guet. Les investigations de la sûreté départementale se poursuivent pour identifier ce dernier.

Le jeune délinquant a été remis en liberté et il comparaitra prochainement devant le juge des enfants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.04
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage