Un trafic de drogue démantelé par les policiers de Pontarlier

Publié le 04/09/2020 - 18:10
Mis à jour le 04/09/2020 - 18:15

Le travail conjoint de la police municipale et de la police nationale a permis d'interpeller quatre vendeurs et trois consommateurs, apprend-on ce 4 septembre 2020.

©Police de Pontarlier ©
©Police de Pontarlier ©

Ils faisaient régner un sentiment d'insécurité rue Gambetta à Pontarlier. Voilà plusieurs semaines que des individus, étrangers au quartier, interpellaient les passants en s'avérant parfois menaçants. En plus de ça, s'ajoutaient les nuisances sonores, les propos sexistes et indélicats... Avisée notamment suite à une pétition lancée par les riverains, la police l'a ensuite joué finaud...

Une intensification de la surveillance

Après avoir mené une enquête de voisinage, elle a intensifié les patrouilles d'agents en civil puis la surveillance jour et nuit. Elle a alors repéré un drôle de manège aux abords du bâtiment : transactions, vendeurs, échanges de billets, drogues cachées, allées-venues de personnes différentes...

De la cocaïne, de la résine de cannabis et de l'argent saisis

Le feu vert est donné le jeudi 3 septembre. Les agents interpellent deux vendeurs en fin d'après midi (un majeur et un mineur) puis une autre personne vers 22h40. Trois consommateurs seront également interpellés : le premier, primo-délinquant, a reconnu les faits (il a eu un rappel à la loi), le deuxième, peu connu des services de police, a coopéré (a écopé d'une amende). Le troisième, très connu des services de police, et n'a pas coopéré (il est convoqué au tribunal).

Les investigations ont continué et permis de remonter jusqu'à un jeune homme de 18 ans qui se trouvait dans un hôtel de Pontarlier (probablement la tête du réseau). Dans la chambre se trouvaient de la drogue et de l'argent. Au total, les agents ont découvert sur cette mission et aux abords de l'appartement : 29 grammes de cocaïne, 1515 € en liquide, 97 grammes de résine de cannabis, une balance, un couteau, un téléphone...

Verdict ?

Après une garde  vue prolongée des quatre vendeurs, il est décidé :

  • Pour le premier vendeur mineur, une convocation devant le juge pour enfant
  • Pour le deuxième jeune de 19 ans, il écope d'une convocation devant le tribunal
  • Pour le troisième âgé de 21 ans, il s'est avéré qu'il avait déjà eu affaire à la justice pour des faits similaires. Ayant reconnu les faits, il a une proposition de sanction immédiate par le procureur de la République.
  • Pour le dernier, âgé de 18 ans, il est déféré en vue de sa comparution immédiate.

Le commandant Trousseau de Pontarlier salue le travail conjoint des équipes et la qualité des investigations des agents.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Homme criblé de balles à travers une porte à Besançon : le tireur présumé incarcéré

Un homme suspecté d'avoir criblé de balles une porte d'appartement du quartier Planoise à Besançon, blessant grièvement un père de famille, et un complice présumé ont été mis en examen et incarcérés mercredi, a-t-on appris auprès du parquet. Les deux hommes âgés de 19 et 21 ans ont été contrôlés samedi dans les Hauts-de-Seine, alors qu'ils circulaient en voiture pendant le couvre-feu.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.83
légère pluie
le 21/01 à 9h00
Vent
8.71 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
54 %

Sondage