Alerte Témoin

Une affabulatrice affirme être séquestrée et demande de l'aide à son banquier

Publié le 08/02/2013 - 17:07
Mis à jour le 08/02/2013 - 17:58

Une femme s'est présentée devant son banquier en lui demandant de l'aider et d'appeler la police,  affirmant être maltraitée et "séquestrée" par son compagnon. Il s'agissait en réalité d'une affabulatrice.

Peu avant la fermeture d'une agence bancaire, jeudi 7 février 2013, rue de Vesoul à Besançon,  une marseillaise d'une quarantaine d'années s'est présentée devant un employée en le suppliant d'appeler la police.

Elle affirme alors assurance être "séquestrée" depuis quelques jours par l'homme de 47 ans chez qui elle habite depuis l'été 2012. Il l'aurait soi-disant emmenée à la banque pour lui faire effectuer un retrait.

Affabulatrice

La police intervient et interpelle l'individu sur le trottoir de l'agence, où il attendait la plaignante. Placé en garde-à-vue, il réfute catégoriquement ces accusations. Et pour cause…

Intrigués par les incohérences du discours de la quadragénaire, qui a quitté Marseille pour venir vivre avec cet homme rencontré sur internet, les policiers l'auditionne une seconde fois. Et là, surprise ! L'affabulatrice revient sur ses propos, précisant même qu'elle retournait vivre avec celui qu'elle accusait de tous les mots.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.35
légère pluie
le 04/06 à 12h00
Vent
4.43 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
53 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune