Alerte Témoin

Une clinique menacée de fermeture en redressement judiciaire dans la Nièvre

Publié le 19/11/2019 - 08:41
Mis à jour le 19/11/2019 - 08:41

Le tribunal de commerce de Nevers a placé lundi en redressement judiciaire une clinique de la Nièvre menacée de fermeture, dans l'espoir de trouver un repreneur, a-t-on appris de source syndicale.

PUBLICITÉ

La clinique du Nohain de Cosne-Cours-sur-Loire a été placée "en redressement judiciaire dès aujourd'hui, dans l'éventualité d'une reprise", a indiqué à l'AFP la déléguée CFDT Christelle Sureau, précisant que la juridiction avait "refusé la liquidation" demandée par les propriétaires.

"C'est une très bonne nouvelle, on va gagner du temps", a ajouté Mme Sureau, alors qu'une centaine d'emplois est en jeu, dont plus des trois quarts en CDI. Une mandataire judiciaire a été nommée et une prochaine audience est prévue au tribunal de commerce de Nevers le 16 décembre.

L'activité de chirurgie déjà suspendue depuis une semaine

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté avait suspendu mercredi l'activité de chirurgie pour "manquements" à la sécurité, donnant un délai de six mois à l'établissement pour remédier aux dysfonctionnements. Mais le propriétaire avait alors annoncé vouloir fermer complètement la clinique et l'ARS avait indiqué, dès vendredi, chercher une solution de reprise.

"Des conditions de fonctionnement susceptibles de mettre en danger la sécurité des patients"

Quelque 1.500 personnes avaient défilé samedi après-midi dans cette commune de 10.000 habitants pour protester contre la fermeture l'établissement, notamment des personnels et de nombreux élus du département mais aussi de l'Yonne et du Cher. La décision de suspension annoncée mardi par les autorités sanitaires concernait "l'hospitalisation complète comme la chirurgie ambulatoire" et faisait suite à des constats, après plusieurs inspections, "caractérisant des conditions de fonctionnement susceptibles de mettre en danger la sécurité des patients".

L'ARS avait précisé que la mesure ne concernait pas les activités d'imagerie conventionnelle et de scanner, ni les missions de service public assurées par le centre hospitalier auquel la clinique est adossée : accueil des urgences, SMUR et médecine.

Lundi soir, l'activité de chirurgie restait suspendue. La radiologie était quant à elle ouverte le jour, mais pas la nuit, selon la syndicaliste CFDT Christelle Sureau, ajoutant que la préfecture devait prendre lundi soir une réquisition en vue d'une ouverture nocturne.

Infos +

L'établissement avait déjà vu sa maternité suspendue, fin 2017, en raison du manque de personnel, avant qu'elle soit définitivement fermée quelques mois plus tard, remplacée par un centre périnatal de proximité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Deuxième défi cycliste de la Sapaudia  pour sensibiliser au don de moelle osseuse

Inscriptions • La deuxième édition du défi cycliste de la Sapaudia Franche-Comté  partira le 18 juin 2020 de Baume-les-Dames.  150 cyclistes vont parcourir durant 24h près de 420 km à destination de Clairvaux-les-Lacs  pour sensibiliser, informer et recruter au don volontaire de moelle osseuse. Inscriptions jusqu'au 10 mars.

Mutuelles : l’UFC Que choisir dénonce une inflation moyenne de 5% en 2020

Alors que le 100 % santé pour l’optique et certains soins dentaires est entré en vigueur au 1er janvier dernier, l’UFC-Que Choisir révèle dans un communiqué de mercredi 12 février 2020, sur la base de l’étude de près de 500 contrats d’assurance santé recueillis auprès des consommateurs, que l’inflation subie en 2020 par les usagers est massive.

Salmonellose : retrait et rappel de Morbier au lait cru de la marque Perrin

13 personnes atteintes de salmonelloses ont été infectées par la même souche Salmonella Dublin après les investigations du Centre national de référence (CNR) des salmonelles à l’Institut Pasteur. Après enquête, le ministre de l'Agriculture rappelle des lots de Morbier au lait cru de la société Perrin (Doubs) distribué dans toute la France en grande distribution.

Des mallettes d'informations pour accompagner les familles d'enfants atteints d'un cancer

Hôpital de Besançon • La fondation Enfants Cancer Santé et le service hématologie-oncologie pédiatrique du CHU de Besançon ont présenté jeudi 6 février 2020 des mallettes d'informations destinées aux parents dont l'enfant est atteint d'un cancer. Elles seront offertes aux familles à partir de la semaine prochaine.

Contre les pesticides, les Coquelicots interpelleront l’Agence Régionale de Santé ce vendredi

Les Coquelicots de Besançon organisent une manifestation vendredi 7 février 2020 à partir de 18h30 pour battre le pavé jusqu'au siège de l'ARS Bourgogne Franche-Comté, avenue Louise Michel. Dans le cadre de la campagne d’information sur les dangers pour la santé et l’environnement des SDHI (famille de 11 fongicides), "et face à l’inaction et au déni de l’ANSES" sur la dangerosité de ces produits, les Coquelicots ont décidé d’interpeller directement l’ARS.

SONDAGE – Prenez-vous des précautions contre le Coronavirus ?

L’épidémie de pneumonie virale 2019-nCoV a contaminé plus de 17 200 personnes dans le monde, dont plus de 360 mortellement. En France, le nombre de cas est très faible et les ressortissants français rapatriés ces derniers jours ne sont pas malades. A Besançon, une suspicion de cas de Coronavirus a été examinée il y a deux semaines, mais les résultats se sont avérés négatifs. A ce jour, aucun cas de cette maladie n'est déclarée en Franche-Comté. Et vous, prenez-vous des précautions contre cette maladie ? C'est le sondage de la semaine...

Coronavirus : les recommandations et le dispositif mis en place en Bourgogne Franche-Comté

Un cas suspect de Coronavirus accueilli vendredi dernier à l'hôpital de Besançon a été écarté dans le courant du week-end. L'Agence régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté met actuellement en application les mesures du ministère de la santé sur le modèle du risque épidémique et biologique (REB). 

7,2 millions d’euros alloués par l’ARS aux hôpitaux publics de la région

L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté alloue plus de 7 millions d’euros aux hôpitaux publics de la région, pour faire face à leurs besoins d’investissement du quotidien. Les deux plus importants financements ont été attribués au CHRU de Besançon (663.100 €) et le CHU Dijon-Bourgogne (769.100 €).

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.54
légère pluie
le 18/02 à 0h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %

Sondage