Une couche "radioactive" affole les portiques de la déchetterie de Pontarlier

Publié le 21/11/2012 - 19:50
Mis à jour le 21/11/2012 - 20:13

Les portiques de sécurité de la déchetterie de Pontarlier s'étaient déclenchés au passage d'une benne à ordure mi-novembre. Une semaine plus tard, les sapeurs-pompiers ont trouvé le coupable: une couche-culotte radioactive.

Une équipe de trois spécialistes en matières radioactives est venue, mercredi 21 novembre 2012, à Pontarlier, depuis Besançon, pour dénicher l'objet suspect qui avait fait sonner le détecteur de radioactivité de la déchetterie mi-novembre.

En vidant la benne à ordures, les pompiers ont établi qu'un taux important de radioactivité émanait d'une couche de nourrisson. D'après eux, il est fréquent que des bébés rejettent des selles radioactifs après certains examens médicaux, sans aucun danger pour la santé. Leurs couches affolent alors les détecteurs.

La couche incriminée a été placée dans un seau le temps que la radioactivité se dissipe.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Encore une victime du Pont Guillotin à Besançon…

Le tristement célèbre pont Guillotin de la rue des jardins à Besançon dans le quartier des Chaprais à Besançon a fait une nouvelle victime. Une camionnette  a eu le toit arraché laissant son chargement à l'air libre ce lundi 2 août 2021 à la mi journée sous ce pont tristement connu pour décapiter le haut des poids lourds et des camionnettes

Le monument de la Libération vandalisé à la Chapelle des Buis : un prêtre interpelle la mairie de Besançon

Dans la nuit du 29 au 30 juillet 2021, le monument de la Libération a été vandalisé et des rodéos, trafics de drogue et autres courses poursuites s'y déroulent depuis plus d'un an. Nicolas Morin, prêtre responsable du Monument, et les habitants de la Chapelle des Buis appellent la mairie à constituer une commission pour réfléchir à des solutions pérennes de sécurité.

Homme tué rue d’Arènes : Besançon Maintenant demande (encore) à la maire de développer la vidéosurveillance

La police a déclaré avoir pu retrouver l'auteur présumé d'un coup de couteau engendrant la mort d'un jeune homme ce jeudi 29 juillet rue d'Arènes grâce à la vidéosurveillance. Besançon Maintenant, groupe d'opposition de la droite et du centre au conseil municipal, demande une nouvelle fois à la municipalité de déployer d'autres dispositifs de vidéosurveillance.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.71
légère pluie
le 03/08 à 18h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage