Vent violent : la Franche-Comté bientôt en vigilance jaune

Publié le 10/02/2019 - 17:45
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:23

Mise à jour à 17h45 • 10 départements sont toujours placés en vigilance orange « vent violent » en France. La Franche-Comté, qui en fait partie, devrait repasser en vigilance jaune à compter de 18h00. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à de multiples reprises dans le département du Doubs suite à des arbres couchés ou des branches sur la voie publique.  Aucune victime et aucun dégât majeur n’a été relevé.
 
 

©Météo France ©
©Météo France ©

"Une dépression nommée Isaias remonte la nuit prochaine depuis le Golfe de Gascogne vers la Manche. La perturbation associée commence à donner des pluies soutenues sur l'ouest de la Bretagne", précise Météo France. 

Quelle évolution est attendue ?

"Jusqu'à cette fin d'après-midi de dimanche, les rafales du vent de sud-ouest resteront comprises entre 80 et 110 km/h sur les départements toujours placés en vigilance orange. Cet axe de vent fort passera ensuite au-delà du Rhin et des crêtes du Jura à la nuit tombante. A l'arrière, un régime de traîne active se maintiendra jusqu'en milieu de nuit prochaine avec des rafales pouvant encore atteindre localement 70 à 80 km/h. Les averses restent d'actualité en seconde partie de nuit mais le vent faiblira plus nettement par l'ouest avec rafales ne dépassant plus 60 km/h en plaine", précise Météo France.

Quelles précautions prendre ? 

  • Limitez vos déplacements et renseignez vous avant de les entreprendre.
  • Prenez garde aux chutes d'arbres ou d'objets divers.
  • N'intervenez pas sur les toitures.
  • Rangez les objets exposés au vent.
  • Prenez, si possible, les premières précautions face aux conséquences d'un vent violent dans votre région.
  • Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.54
couvert
le 24/04 à 9h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
79 %