VIDEOS - Affaire Narumi : les détails de l'enquête dévoilés...

Publié le 10/10/2019 - 16:45
Mis à jour le 10/10/2019 - 17:56

VIDEOS • Les investigations concernant l’assassinat fin 2016 à Besançon de l’étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n’a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l’extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l’enquête (voir vidéos ci-dessous).

"L'enquête est close. A ce jour, les investigations sont terminées", a déclaré le procureur de la République à Besançon, Etienne Manteaux, lors d'une conférence de presse. Selon le magistrat, "ces 34 mois d'investigations justifient la demande
d'extradition de Nicolas Zepeda pour qu'il comparaisse devant la cour d'assises de Besançon pour l'assassinat de Narumi Kurosaki, commis le 5 décembre 2016 au matin".

Le parquet de Besançon a formalisé sa demande d'extradition du suspect de 28 ans, qui a été transmise au ministère de la Justice française. La demande sera ensuite prise en charge par le ministère des Affaires étrangères, qui la transmettra officiellement aux autorités chiliennes. Cette demande pourrait être analysée "sous quelques mois" par le Chili, a précisé M. Manteaux. "C'est le dernier acte. Nous devons passer par là pour qu'un procès se tienne", a-t-il dit, conscient que "de nombreux obstacles s'opposent à cette
demande d'extradition" dans un pays qui n'extrade généralement pas ses nationaux.

"S'il y a extradition, ce procès pourra se tenir de façon contradictoire, avec M. Zepeda assisté de ses conseils, pour analyser les éléments à charge et à décharge. S'il n'est pas extradé, ce sera un procès par défaut, bien évidemment insatisfaisant", a noté le procureur. Narumi Kurosaki, 21 ans, résidait dans la cité universitaire de Besançon lorsqu'elle a disparu, dans la nuit du 4 au 5 décembre 2016. En dépit d'importantes recherches, son corps n'a jamais été retrouvé.

Son ancien petit ami chilien, qui était chez Narumi Kurosaki la veille de sa mort, est rentré au Chili avant que la disparition de l'étudiante japonaise ne soit signalée. Un mandat d'arrêt international a été lancé à son encontre, mais n'a jamais été mis en oeuvre par les autorités chiliennes.

(Source : AFP)

En vidéo, découvrez les détails de l'enquête sur la disparition de Narumi Kurozaki dévoilés par le procureur de la République de Besançon

#1 - La relation amoureuse entre Narumi et N. Zepeda

#2 - La disparition de Narumi

#3 - L'appartement de Narumi

#4 - L'emploi du temps de Nicolas Zepeda

#5 - L'audition du cousin de N. Zepeda

#6 - Les achats de N. Zepeda

#7 - Le véhicule loué par N Zepeda à Dijon

#8 - La téléphonie de N. Zepeda

#9 - La simulation de l'existence de Narumi Kurozaki

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.97
nuageux
le 21/04 à 21h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
91 %