Vol de portable : un homme poignardé dans le quartier Battant

Publié le 24/09/2021 - 09:34
Mis à jour le 24/09/2021 - 10:04

Un homme de 30 ans a été poignardé après une rixe liée au vol d'un téléphone portable mercredi 22 septembre 2021 en début d'après-midi rue Champrond à Besançon. L'agresseur présumé a été interpellé.

Sous les yeux de nombreux passants et témoins, un homme de 30 ans a été poignardé en pleine rue par un autre individu âgé d'une cinquantaine d'années.

La victime, touchée au dos, s'est retrouvée au sol avant que la police municipale n'arrive, juste avant les secours. Médicalisé sur place, le trentenaire, connu des services sociaux de la Ville, a été transporté dans un état sérieux à l'hôpital de Besançon, mais ses jours ne sont pas en danger.

Un vol de portable est à l'origine de la rixe. L'agresseur présumé a ensuite été vu par des témoins en train de jeter son couteau dans le Doubs. Des pompiers plongeurs sont intervenus dans l'après-midi et ont retrouvé l'arme blanche.

Grâce aux caméras de surveillance, les policiers ont retracé en direct le parcours de l'agresseur présumé avant de l'interpeller. Le cinquantenaire, un homme en décrochage social également, était alcoolisé lors des faits.

Placé en garde à vue, il a expliqué aux forces de l'ordre avoir voulu "faire peur" et "blesser" la victime qui l’accusait à tort de vol.  Il sera présenté ce vendredi 24 septembre devant le juge en vue d'une comparution immédiate.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Opération « coup de poing » dans le Doubs : 365 véhicules contrôlés, 21 suspensions de permis…

48 militaires de la gendarmerie du Doubs ont participé à un vaste contrôle routier dans la nuit de samedi 23 et dimanche 24 octobre 2021 de 4h00 à 7h00 du matin aux abords des boîtes de nuit le Teasing à Besançon, le Moulin Rouge à Taillecourt, la Cario Club à Mathey et sur l’axe Morteau-Valdahon.

Agressions sexuelles et viols sur mineurs : appel à témoins et à victimes

La brigade de Besançon Tarragnoz a lancé un appel à témoin ou à victimes pour des faits récents et anciens d'agressions sexuelles sur des enfants par un individu âgé aujourd'hui de plus de 70 ans. Ce vendredi, Etienne Manteaux, le procureur de Besançon, a réitéré devant la presse l’appel des gendarmes afin d’encourager les victimes à se manifester.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.21
légère pluie
le 26/10 à 3h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
100 %

Sondage