Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Alstom lance son premier tram court à Aubagne

- cliquez sur l'image pour agrandir

Alstom Transport, qui s'était vu devancer par le constructeur espagnol CAF pour la construction du tramway court de Besançon, a célébré samedi 30 août 2014 l’arrivée de son premier tram court, le Citadis Compact, à Aubagne.

Publicité

Le Citadis Compact, composé d'une rame de 23 mètres pouvant transporter jusqu’à 146 voyageurs dans sa version la plus capacitaire, est mis en service par la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile ce 1er septembre 2014.
Lors de l'appel d'offres pour l'attribution du tramway de Besançon, le constructeur espagnol CAF avait été préféré à Alstom, qui a pourtant deux sites en Franche-Comté. Et ce pour une raison : la Communauté d'agglomération du grand  Besançon (Cagb) tenait à se munir d'un tramway court, adapté à la taille moyenne de son agglomération. Or jusqu'à présent, les rames de tramway étaient d'environ 34 mètres de long. Contrairement à Alstom, le constructeur CAF avait accepté de se lancer dans la réalisation de rames plus courtes (23,60 mètres), emportant ainsi le marché bisontin.
Conscient des marchés potentiels constitués par les villes de taille moyenne, Alstom s'est à son tour lancé dans la construction de rame courte, dont la première mise en service est celle d'Aubagne.
Le tramway Citadis Compact d’Aubagne, qui desservira la ligne du Charrel au Pôle d’échanges d’Aubagne, a été spécialement conçu pour répondre aux besoins des réseaux de tailles intermédiaires (50.000 à 100.000 habitants) et des lignes secondaires. "Citadis Compact, tramway de nouvelle génération, capitalise sur l’expérience de 15 ans d’Alstom en matière de tramway avec plus de 1.800 Citadis commandés par 45 villes dans le monde, dont 24 à l’étranger", souligne Alstom dans un communiqué.
Six des onze sites d’Alstom Transport en France participent à la fabrication du Citadis Compact d’Aubagne : La Rochelle pour la conception et la fabrication des rames, Saint-Ouen pour le design, Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour la chaîne de traction et Villeurbanne pour l’informatique embarquée.

FO fustige la perte du marché bisontin par Alstom

Pour le syndicat FO d'Alstom transport, l'inauguration du tramway de Besançon est en revanche "funèbre" pour l’établissement Alstom Transport d’Ornans "qui a perdu cette commande et qui continue à voir son effectif fondre comme neige au soleil".
"Depuis le 30 juin 2010, date à laquelle le conseil communautaire de la communauté d’agglomération du grand Besançon a retenu la proposition du constructeur espagnol CAF qui remportait alors son premier marché sur le territoire français, l’établissement d’Ornans a vu son nombre de salariés passer de 452 (dont 245 ouvriers) à 370 (pour 200 ouvriers).
 Si aucun plan social n’a été enclenché, la plupart des départs, qu’ils soient en retraite ou en rupture conventionnelle, ne sont pas remplacés", indique le syndicat dans un communiqué, admettant que "la perte du marché bisontin n’est pas responsable à elle seule de cette perte d’effectif".
"Entre une entreprise qui a voulu imposer son produit standard et un maire (de Besançon) qui ne voulait pas démordre de son tramway « court », ce dialogue de sourds a surpris les salariés d’autant que depuis, Alstom, conscient du potentiel marché des villes moyennes, a produit un tramway court en un temps record qui roule à Aubagne", ajoute FO.

Léon

Votre météo avec