Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Comment se protéger du soleil ? Action de prévention à la piscine Chalezeule

- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
Sensibilisation il y a quelques années à la piscine de Chaleszeule : le Dr Hervé Van Lan Duyt montre l'exemple avec son chapeau de soleil (archives) © damien poirier - cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
- cliquez sur l'image pour agrandir
1,2,3, Soleil !

La Ville de Besançon avec le soutien appuyé de l'Asfoder qui regroupe les dermatologues de Franche-Comté, a mené une action de sensibilisation aux risques du soleil auprès des enfants.. et donc de leurs parents. Durant cette animation, la ville en a profité pour distribuer des T-Shirts de surfeurs... anti-UV.

Publicité

" La seule protection solaire efficace, c'est le vêtement et le chapeau" Ce message, le Dr  Dr Hervé Van Lan Duyt le martèle depuis plus de dix ans alors que les cancers de la peau sont de plus en plus fréquents et de plus en plus graves. L'Asfoder essaye de convaincre et veut changer les mentalités avec des actions de prévention. Et son message a été entendu à Besançon qui autorise depuis deux ans maintenant le port du T-Shirt de surfeur à la piscine de plein air de Chalezeule, une structure qui totalise de 50 à 60 000 entrées tous les étés. La  Ville a également mis en place un parasol au-dessus de la pataugeoire. 

1,2,3 je me protège  ! 

Au bord de la piscine Hervé Van Lan Duyt aperçoit une petite fille à la peau claire. il se dirige vers sa maman en lui tendant un des 1 000 T-Shirt orange offert par la Ville dans le cadre de ces animations. "Je lui ai mis de l'écran total et je la crème toute les deux heures !" explique la jeune maman.  "L'écran total n'existe pas" l'informe le dermatologue qui explique que  "la crème solaire n’est qu’un complément. Seuls un chapeau, des vêtements foncés et des lunettes de soleil protègent efficacement, surtout la peau des  enfants, plus fragile". 

"Les adultes doivent montrer l’exemple"

 Par le biais des enfants, l'association, qui mène aussi des actions aussi en milieu scolaire, veut toucher leur parents par des messages simples : éviter les expositions solaires entre 11h  et 16h, utiliser la crème solaire en complément d'une protection vestimentaire même lorsque l'on ne se dore pas la pilule au soleil. "Jardiner, pratiquer une activé sportive, bref, bouger ne protège pas des méfaits du soleil, bien au contraire, les gouttes de sueurs font un effet loupe..." 

 En parallèle à ces actions de prévention auprès du grand public l'Asfoder sensibilise aujourd'hui les collectivités. Elle demande  : 

  •  l’arrêt de l’interdiction  du port des  vêtements spécifiques anti UV (vêtements en lycra –polyamide – élasthanne vendus dans les magasins de sport)  dans les zones de loisirs aquatiques e
  •  La mise en place obligatoire de zones ombragées adaptées aux familles et aux jeunes enfants (+ de 50 % de zone d’ombre)
  •  La mise en place d’une ‘’bâche anti UV ‘’ adaptée au-dessus de toutes les zones de baignade extérieures prévues pour les bébés et lestrès jeunes enfants … 
  •  La mise en place d’une information de prévention solaire (affiches, documents personnalisés…) dans toutes les structures de loisirs extérieurs qui accueillent des jeunes enfants (piscines, clubs de loisirs aquatiques, acrobranches…)
  • Une sensibilisation du personnel (maîtres nageurs, surveillants, moniteurs..) d pour favoriser une meilleure prévention solaire chez les jeunes enfants… 
Damien

Votre météo avec