Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Coupes budgétaires de l'Etat et des collectivités : l'UDAF du Doubs tire la sonnette d'alarme

©http://www.creer-une-association.fr/association-caritative-2 - cliquez sur l'image pour agrandir

Le milieu associatif subit les conséquences des coupes budgétaires de l’Etat mais aussi des collectivités locales. Ces dernières, qui vont elles-mêmes recevoir 11 milliards d'euros de moins de l’Etat au cours des prochaines années, vont limiter leurs dépenses. Or, le financement public représente aujourd’hui près de la moitié du financement total du secteur associatif. L'Union départementale des associations familiales (UDAF) du Doubs tirent la sonnette d'alarme.

Publicité

Les associations vivent au cœur de la crise et supportent toutes les mutations de la société : accroissement de la demande d’aide sociale, baisse des subventions, hausse de la commande publique, montée des fusions et regroupements, ou encore mutation des ressources humaines avec un bénévolat plus ponctuel et une professionnalisation renforcée. Entre 2005 et 2011, les subventions publiques ont diminué de 17 % tandis que les commandes publiques ont augmenté à un rythme effréné : 73% sur la même période.

Le Doubs n'est plus épargné

Les représentants familiaux siégeant au titre de l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) du Doubs ont fait part des projets de cette dernière qui envisage une baisse générale des subventions.

"L’UDAF dénonce fortement cette diminution et l’incohérence des critères nationaux d’appel d’offre qui sont, pour la plupart, inadaptés aux besoins du terrain et créent une concurrence inopportune entre les acteurs associatifs" indique le président de l'UDAF 25, Gérard Carré.

Selon lui, "L’année 2016 s’annonce encore moins supportable que les années précédentes". Après la CAF, certaines communes et collectivités prévoient à leur tour des subventions à la baisse. "L’effet domino se profile, menaçant fortement l’existence même des associations indépendantes, mais aussi le maillage territorial associatif si précieux".

"La centaine d’associations qui compose l’UDAF propose chaque jour des services spécifiques, de proximité, au coût le plus bas pour toutes les familles. Pour pallier la diminution des aides financières, certaines associations organisent plus d’activités dont le but premier est de récolter des fonds au détriment potentiel de leurs missions premières de soutien aux familles" explique Gérard Carré. "Les premières personnes qui supporteront cette baisse de subvention seront encore et toujours les familles qui verront les coûts des services augmenter, voire des services disparaître."

Appel au soutien des collectivités

Bien que d’autres solutions existent (mécénat, dons, financements participatifs, etc.), l’UDAF souligne "la nécessité de préserver des aides de l’Etat qui délègue toujours plus aux associations et appelle les dirigeants à prendre davantage conscience du potentiel créatif des associations et à favoriser une communication ascendante plutôt que de recevoir des objectifs imposés par le gouvernement." 

(Communiqué)

Alexane

Votre météo avec

Evénements de DOUBS

Dim, 4 Décembre 2016 11h30 - 17h30
Place du village - FOURG
Sam, 3 Décembre 2016 14h00 - Dim, 4 Décembre 2016 18h00
-
Dim, 4 Décembre 2016 14h00 - 18h00
-
Sam, 3 Décembre 2016 14h00 - Dim, 4 Décembre 2016 19h00
-
Mar, 6 Décembre 2016 20h00 - 22h00
PREVAL - PONTARLIER - Pontarlier