Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

FRSEA : "La France bientôt premier producteur de chômeurs !"

Image d'illustration ©roman - cliquez sur l'image pour agrandir

Alors que le collectif SOS Doubs-Dessoubre décide de se désolidariser des actions de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FNSEA), la Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FRSEA) Franche-Comté déclare que "Pas une semaine ne se passe sans une nouvelle contrainte  (...) sur le dos des agriculteurs(rices)" et indique, sans pointer du doigt SOS Doubs Dessoubre, que "au lieu de chercher des boucs émissaires, il serait plus judicieux de trouver des solutions opérationnelles."

Publicité

La FRSEA déclare que "Depuis ces dix dernières années, la qualité de l’eau s’est fortement améliorée en Franche- Comté."  En revanche, elle déplore que "au lieu de reconnaître les efforts accomplis, un nouveau tour de vis est proposé. Pendant que les agriculteurs sont en pleins travaux, entre la fin du mois de juillet et le début du mois d’août, discrètement, 3 800 communes supplémentaires françaises sont classées en zones vulnérables avec toutes les contraintes que cela implique pour de nombreuses exploitations."

Communiqué intégral :

"La France bientôt premier producteur de chômeurs !!!

Pas une semaine ne se passe sans une nouvelle contrainte, une nouvelle norme, une nouvelle obligation sur le dos des agriculteurs(rices). De temps en temps, au lieu de chercher des boucs émissaires, il serait plus judicieux de trouver des solutions opérationnelles.

Tant d’efforts ont été réalisés dans les zones nitrates, tant d’agriculteurs ont investi pour toujours faire mieux et les résultats sont là.

Depuis ces dix dernières années, la qualité de l’eau s’est fortement améliorée en Franche- Comté. Mais au lieu de reconnaître les efforts accomplis, un nouveau tour de vis est proposé. Pendant que les agriculteurs sont en pleins travaux, entre la fin du mois de juillet et le début du mois d’août, discrètement, 3 800 communes supplémentaires françaises sont classées en zones vulnérables avec toutes les contraintes que cela implique pour de nombreuses exploitations.

Le dogmatisme environnemental n’est plus compris à force d’être extrémiste. La France, après avoir coulé son industrie, propose de couler son agriculture avec son agroalimentaire en imposant de nouvelles contraintes inadaptées.

Les administrations n’osent pas donner, pour l’instant, la liste des communes concernées. Cette extension des zones vulnérables concernerait plus d’une cinquantaine de communes de Franche-Comté. Cette course à l’échalote sans fondement est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

A force de remettre en cause ses producteurs, à force de remettre en cause la qualité des produits français, à force de ne pas prendre en compte les réalités agronomiques et les fondements scientifiques, la France finit par ne savoir produire que des chômeurs !!! "


Alexane

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon